Qualifications Coupe du monde: La France fait le job contre la République Tchèque (82-66) et termine première de son groupe

Sacha RUTARD
0

Même si les Tchèques bénéficiaient avec six joueurs du club de Nymburk d’un collectif mieux rodé, ils n’ont pas tenu physiquement la distance face à l’équipe de France qui a gagné tous les quarts-temps et donné un coup d’accélérateur en fin de match. Les Bleus se sont principalement appuyés sur leur meneur Andrew Albicy (8 points, 6 passes) et les deux pivots, Mathias Lessort (18 points, 10 rebonds) et Alexandre Chassang (13 points à 6/7 aux tirs et 4 rebonds), qui n’a pas eu froid aux yeux pour sa première entrée en piste avec la sélection nationale.

Avec ce succès, les Bleus terminent en tête du Groupe K avec 10 victoires et 2 défaites. Forts de leur troisième place au ranking FIBA, ils seront têtes de série lors du tirage au sort (16 mars, à Shenzhen). Le bilan de ces fenêtres internationales très controversées est très positif puisque la qualification fut obtenue sans trembler avec l’utilisation de pas moins de 30 joueurs qui ont chacun apporté leur pierre à l’édifice. Seul le meneur de Andorre, Andrew Albicy, a été présent pour les 12 matches. Ainsi Rudy Gobert et Evan Fournier n’ont pu se libérer que pour deux rencontres, Nando De Colo pour quatre. A Pardubice, à la fin novembre, Paul Lacombe et Alain Koffi étaient aptes lors de la victoire contre cette même République Tchèque, 65-79, ce qui n’était pas le cas cette fois.

Le coach Vincent communiquera une liste de 16 joueurs fin mai, début juin, alors que la Coupe du Monde se tiendra en Chine sur huit sites du 31 août au 15 septembre avec pour la première fois un plateau de 32 équipes.

Les 4 100 places -ce n’est pas beaucoup!- de la salle de la Trocardière à Rezé, dans la banlieue de Nantes, étaient -comme pour chaque représentation de l’équipe nationale sur le territoire -toutes occupées pour ce dernier acte. Vincent Collet choisissait Andrew Albicy, Lahaou Konate, Yakuba Ouattara, Amath Mbaye et Mathias Lessort pour composer son starting five. On retrouvait un peu le même schéma que face à la Finlande, c’est à dire une domination athlétique notamment de Mathias Lessort mais une finition très imparfaite. 13-8 au bout de sept minutes sur deux trois-points de Andrew Albicy, véritable patron de cette équipe et qui paraît un candidat très sérieux à la sélection pour la Chine, et un de Lahaou Konate. Le score indiquait 16-15, ce qui prouvait que si la défense était de qualité, le manque de fluidité était criard en attaque.

Vincent Collet prenait un temps-mort pour sonner les cloches à ses ouailles mais ce sont les Tchèques, maîtres du rebond offensif, qui provoquaient une échappée: 16-25, sur un panier à 3-pts de Blake Schilb par ailleurs discret (5 points, 5 rebonds). C’est le rookie dijonnais Alexandre Chassang (6 points de suite), qui a remplacé Alain Koffi blessé au pied levé, qui initiait un retour pour sa rentrée en jeu et ainsi la France recollait les morceaux et passait en tête momentanément, 28-25. Lahaou Konate était très actif sur chaque latte du parquet et sur le huitième point de la première mi-temps de Alex Chassang, les Bleus prenaient un avantage à 37-32 à la 20e minute.

Faute de scoteur patenté, la France ne parvenait pas à prendre plus d’une douzaine de points d’avance. Et malgré l’abattage de Mathias Lessort sous le cercle (14 points, 6 rebonds et… 3 balles perdues dans le quart-temps), le score n’était que de 58-50 à la fin de cette troisième tranche de dix minutes.

Si, en fait, cette équipe de France avait en son sein un scoreur né, Axel Bouteille qui inscrivait quelques paniers et la République Tchèque, usée par les qualités athlétiques et la détermination des Bleus, décrochait peu à peu 63-51, 70-57, 79-62 -écart maximal- et donc 82-66.

Théo Maledon faisait de parfaites lectures du jeu qui lui permettaient de finir avec 8 points à son actif pour sa deuxième sélection en bleu, à 17 ans. A 20 secondes de la fin, d’un panier comme il les aime à huit mètres, William Howard était le 12e Bleu à scorer. Ces Bleus et les 18 autres qui ont participé à ces fenêtres internationales méritaient bien la standing ovation du public nantais.

La boxscore est ici.

Photos: Lahaou Konate et Andrew Albicy (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019