Euroleague: Jordi Bertomeu estime que 18 est le bon nombre d’équipes

Pascal Legendre
0

Lors d’une conférence de presse hier à Kaunas, Jordi Bertomeu, le patron de l’Euroleague, a éclairci certaines de ses positions et a voulu être rassurant quant à d’éventuels conflits avec les ligues nationales. Ses réponses sont issues de Eurohoops.

A propos d’un conflit de calendriers et d’intérêts entre l’Euroleague et les ligues nationales :

« Je pense que nous devons faire la distinction sur le fait que dans certains pays, nos clubs ont du mal à s’adapter et à répondre aux besoins de faire partie d’une ligue très exigeante, comme l’est l’EuroLeague, avec les besoins de la ligue nationale. En gros, nous avons eu des problèmes en Espagne, en Israël, dans quelques pays, c’est une question dont nous devons discuter et nous en discuterons avec les ligues, car il semble parfois qu’il y a une compétition entre la ligue nationale et l’EuroLeague, et c’est absurde, car chacun a son propre espace. Hier, nous avons eu une conversation avec les ligues à Barcelone, nous avons rencontré toutes les ligues et c’était une conversation à propos du nombre de matches. Nous avons dit: “OK, nous avons plus de matches, mais nous avons plus de matches avec une moyenne de 10 000 spectateurs.” Si nous n’avons pas ces matches qui en organisera avec 10 000 spectateurs en Europe? Aucune ligue ne le fait. Donc, si nous réduisons le nombre de matchs, nous ne ferons que réduire le nombre de spectateurs (…) Je pense donc qu’un côté s’inquiète profondément de savoir comment répondre correctement à ces besoins des deux côtés, de l’EuroLeague et de la ligue nationale, comment rendre nos clubs confortables des deux côtés. C’est une discussion intéressante. »

La possibilité d’établir un salary cap, un fair-play financier :

« Tout d’abord, nous devons voir la situation dans son ensemble. Maintenant, nous avons, comme vous le dites, trois clubs qui se sont qualifiés pour le Final Four au cours des dernières années. Mais nous devons probablement nous rappeler que pendant des années, nous avions des équipes comme le Maccabi et le Panathinaikos qui étaient dominants dans l’EuroLeague, puis nous avons eu Barcelone dans beaucoup de Final Four. Ce sont donc des cycles et nous devons considérer cela comme une évolution naturelle de tous les sports et nous constatons la même chose dans de nombreux sports. En NBA, vous allez probablement dire que Golden State est toujours en finale. Ce sont des cycles. Probablement dans les cinq prochaines années, ils ne seront pas dans la Final Four, ces trois équipes (…) Ce qui n’est pas cyclique, c’est de voir comment nous rendons la ligue plus équilibrée. Vous mentionnez le plafonnement des salaires. Dans les pays où la ligue fonctionne et opère dans un seul pays avec une seule loi, il est donc facile de mettre en œuvre ce type d’outils. Ce n’est pas notre cas, évidemment. Nous avons un système de taxation fragmenté en Europe si vous comparez les 11 pays membres de l’EuroLeague. Vous ne pouvez donc pas avoir de point commun. Il est donc très difficile de mettre en œuvre des politiques qui peuvent nous aider à avoir une concurrence plus équilibrée de ce point de vue, car la fiscalité est toujours le principal problème lorsque nous parlons de plafonds salariaux, car les salaires des joueurs ne peuvent pas être différent sous le plafond salarial suivant le concept d’un pays et d’une équipe à l’autre. En Europe, c’est impossible car nous avons 11 pays dotés de 11 lois qui n’ont jamais été en mesure d’harmoniser ou d’homogénéiser le système fiscal de ce point de vue. Mais nous pensons qu’il existe d’autres outils qui peuvent aider, et je pense que les règles de fair-play financier progressivement mises en place dans la ligue aideront à ajuster les mécanismes financiers des clubs. Nous pensons que dans les prochaines années, le contrôle des pertes des clubs sera beaucoup plus strict, afin d’éviter que les propriétaires apportent plus de contributions que celles autorisées à l’heure actuelle. Il existe donc d’autres mécanismes que nous pouvons utiliser pour réduire l’écart entre les budgets. En fin de compte, nous ne pouvons pas changer les conditions du marché. ”

“Il est très important d’ajouter d’importants marchés comme l’Allemagne et la France”

Quel sera l’avenir de l’EuroLeague dans deux, quatre ou dix ans :

“Dans 10 ans, qui sait? Probablement que vous aurez un autre gars lors de cette conférence de presse, alors demandez-lui quand cela se produira. Mais dans deux ans, j’espère que je serai toujours là avec vous. Personnellement, je ne vois pas d’expansion du nombre d’équipes au cours des quatre ou cinq prochaines années, car nous devons consolider ce que nous avons. Nous nous dépêchons toujours d’apporter des changements au basket-ball, parfois trop. Nous allons ajouter deux équipes supplémentaires l’année prochaine, car il est très important d’ajouter d’importants marchés comme l’Allemagne et la France, de bonnes marques comme le Bayern Munich qui contribueront certainement à la croissance de la ligue. Nous voulons avoir une équipe à Londres à l’avenir, c’est vrai, nous regardons dans cette direction. Cela n’impliquera pas un élargissement du nombre des équipes, mais cette équipe remplacerait certaines des ligues nationales actuelles (tout en élargissant l’accès par le biais de la Coupe d’Europe), quelque chose comme cela, mais pas le nombre. Je pense que 18 sera le nombre. D’abord, parce que le calendrier, revenant au point de compatibilité avec les ligues nationales, ne nous permet pas d’aller au-delà de 18 équipes sans risque de nuire aux ligues. D’un autre côté, c’est parce que la qualité est la clé du succès de l’EuroLeague. Et la qualité et la quantité ne vont pas toujours de pair. Nous croyons donc que 18 est le bon nombre en termes d’équilibre, de qualité des équipes, de répartition du territoire européen et de compatibilité dans les calendriers. C’est notre avis maintenant. Je crois que nous resterons à 18 équipes pendant un certain temps dans le futur.”

Photo: Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements