Coupe du Monde: Avec Giannis Antetokounmpo, la Grèce se veut optimiste

Pascal Legendre
0

Les fans de la Grèce ne sont pas en train de fanfaronner dans la rue, mais il apparaît assez évident que beaucoup de gens dans le pays pensent que leur équipe nationale peut aller loin lors de la Coupe du Monde FIBA 2019, suite au verdict rendu par le récent tirage au sort à Shenzen.

Le coach Thanassis Skourtopoulos, qui a mené les Grecs à bon port durant les Éliminatoires Zone Europe, se projette déjà vers les matchs du Groupe F contre le Brésil, la Nouvelle-Zélande et le Monténégro. S’ils finissent à l’une des deux premières places du Groupe, les Grecs se qualifieront pour le Groupe K du second tour, dans lequel ils affronteraient les USA, doubles champions du monde en titre, la Turquie, la République tchèque ou le Japon.

Un des deux premiers rangs du Groupe K leur ouvriraient les portes des quarts de finales.

“Le Brésil est une des nations dominantes du basket sud-américain,” note Skourtopoulos. “Nous ne connaissons pas encore sa composition d’équipe, mais nous nous attendons à un jeu rapide et spectaculaire. Les Monténégrins nous sont très familiers, surtout depuis quelques années. Ils jouent dur, ils sont jeunes et extrêmement motivés. Enfin, la Nouvelle-Zélande est toujours compétitive et elle se bat énormément, elle peut surprendre quiconque ne s’en méfie pas. La priorité pour nous, c’est de pouvoir aligner un effectif en bonne santé et au complet. Si c’est le cas, nous serons prêts à défier toutes les équipes.”

Le technicien est prompt à analyser la situation.

“Le tirage a été plutôt favorable… nous aurions pu hériter d’adversaires plus difficiles à manier,” commente-t-il. “L’objectif, peu importe quelle équipe se trouve en face de nous, est de préparer notre sélection pour qu’elle soit prête dès le début de la compétition à relever tous les défis qui se dresseront devant elle. Je suis convaincu que si nous arrivons à atteindre notre meilleur niveau, nous nous qualifierons pour le second tour et notre équipe nationale s’efforcera de faire ensuite du mieux possible.”

Oui, Giannis Antetokounmpo sera présent en chine !

La Grèce a déjà affronté tous ses adversaires du premier tour, mais ces confrontations remontent à il y a quelques années. En 2006, le Brésil et Anderson Varejao ont croisé la route des Grecs à Hamamatsu, un match que ceux-ci ont remporté, en route vers la finale du tournoi. Ce même tournoi a vu les Grecs renverser les Américains en demi-finale (101-95) et oui, ce soir-là, les rues d’Athènes ont été envahies par des fans en délire.

Deux ans plus tard, la Grèce a battu la Nouvelle-Zélande, 75-48, lors du Tournoi de Qualification Olympique à Athènes. Les Grecs ont enfin affronté le Monténégro à l’occasion du EuroBasket 2011, un match qu’ils ont gagné 71-55. À l’époque où ces matchs se sont déroulés, personne n’aurait imaginé l’éclosion d’un talent comme Giannis Antetokounmpo, devenu l’un des meilleurs joueurs du monde.

L’arrière Nikos Gkikas, de Promitheas Patras, est l’un des hommes qui a contribué à cette qualification pour la Coupe du Monde. Comme Skourtopoulos, il se dit confiant quant aux chances de son équipe.

“Le tirage nous a été très favorable,” commente-t-il auprès de ERT2. “L’objectif pour les joueurs, et pour la sélection nationale, est la première place (du groupe). C’est assez simple. Notre équipe est d’habitude performante, surtout avec Giannis (Antetokounmpo) et tous les autres. Nous avons une occasion de réaliser quelque chose de grand.”

Gkikas espère figurer dans l’effectif qui se rendra en Chine, mais même si ce n’est pas le cas, il sait qu’il pourra partager une part de la responsabilité des éventuels succès de son pays.

“Nous rêvons toujours de médaille pour la Grèce,” dit-il. “Tous les joueurs qui ont participé à cette qualification devraient avoir droit à une médaille, si cela venait à se réaliser pour notre pays.”

Interrogé sur la présence ou non de son ami superstar Giannis Antetokounmpo (2,11m, 24 ans), la superstar des Milwaukee Bucks (27,4 points, 12,5 rebonds et 6,0 passes), il répond :

“Il sera le premier à vouloir venir, d’abord parce qu’il adore l’équipe nationale, et ensuite parce que c’est le genre de tournois auxquels tout le monde a envie de prendre part. C’est sûr qu’il sera là !”

Photo: Giannis Antetokounmpo (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements