Pau: 27 points et 16 rebonds contre Gravelines, la grande forme de Vitalis Chikoko

Sacha RUTARD
0

Auteur de 27 points à 11/16 aux tirs et 16 rebonds face à Gravelines, l’intérieur gaucher palois Vitalis Chikoko (2,08m, 27 ans) est en très grande forme. L’Elan Béarnais lui doit une fière chandelle. Sans lui point de victoire (82-73) sur le BCM. Le Zimbabwéen a même épaté son ancien équipier Alain Koffi comme il l’a dit en conférence de presse.

“Vitalis Chikoko a énormément progressé depuis mon passage ici. Son jeu s’est étoffé, il est beaucoup plus complet. Avant il était vraiment orienté à gauche tandis que maintenant , même sa main droite est efficace et il a aussi ce tir à mi-distance qu’il a beaucoup travaillé.”

Le MVP de la soirée était évidemment satisfait de la tournure des évènements:

“C’était un match très dur, ils ont bien joué mais on comptait gagner car on savait qu’en cas de défaite nous pourrions reculer au classement alors qu’on souhaite conserver cette deuxième place. Nous nous sommes battus jusqu’au bout sans jamais lâcher. J’ai parlé avec le coach avant la rencontre et je sais que je dispose de plus de responsabilités aujourd’hui du fait de nos absents du moment. J’ai beaucoup joué lors des 4 derniers matches et j’essaye de rester constant sur la durée des rencontres en me battant jusqu’à la fin. J’avais prévenu avant le match Alain (Koffi), un vrai frère pour moi, que j’allais lui compliquer la tâche ce soir !”

Très grosse force offensive, Vitalis Chokoko tourne en 25 matches à 15,5 points et 7,6 rebonds en 27′ de moyenne, ce qui en fait un sérieux candidat au titre de MVP, comme d’ailleurs son équipier, le meneur Mickey McConnell. Il doit actuellement compenser statistiquement l’absence de trois éléments dans les rangs palois comme le rappelle Digué Diawara:

“C’est difficile en ce moment car nos rotations sont limitées, sans Léo (Cavalière), ni Donta (Smith) et Thibault (Daval Braquet). On a fait un peu de zone pour se protéger avant de revenir en homme à homme. On a eu un gros trou dans le 2ème quart, nous sommes bien remontés dans le 3ème avant de bien faire le job dans le 4ème au cours duquel ils n’ont pas trop scoré. On sait que ces trous, il faut les éviter mais bon, on a su faire les stops au bon moment. On sait qu’avec le retour de nos blessés qui sont deux de nos leaders, on va être encore plus fort, avec un effectif complet cela sera plus facile.”

Photo: Elan Béarnais

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements