Finale Champions League – Bologne 73, Tenerife 61: Le 4e trophée européen de la Virtus

Sacha RUTARD
0

L’arrivé en cours de saison du coach Sasha Djordjevic a été décisive. Il a construit une défense de très haut niveau. Kevin Punter a été exceptionnel, Mario Chalmers étoffe encore son palmarès et le Français Amath MBaye a livré un grand match sur une grande scène.

Le joueur

Kevin Punter

Qui d’autre ? Il a assommé Tenerife de son adresse à chaque début de mi-temps. Il a mis les lancers francs en fin de match. Il a été fabuleux. 26 points à 6/10 aux tirs et 9/9 aux lancers, 7 rebonds, 29 d’évaluation. Il domine sans partage en BCL depuis deux saisons. Un attaquant de grande classe, un shooteur d’exception. Il est logiquement élu MVP du Final Four.

Le chiffre

29

Le nombre de minutes passées par Amath Mbaye, l’ailier-fort de Bologne, sur le terrain au cours de cette finale. Le plus gros temps de jeu de l’équipe vainqueur. Un signe de la confiance accordée par Sasha Djordjevic à son Français. En première mi-temps, l’ailier des Bleus a été exceptionnel. Il a montré un répertoire offensif très large et de haut niveau. Il termine la partie avec 16 points à 6/11 dont 2/3 à trois-points et 3 rebonds. 15 d’évaluation et un investissement défensif sans faille. « Il a été excellent », se félicite Sasha Djordjevic. « C’est un joueur qui ne va que progresser. Il a livré une grande performance. Cette saison pour nous, il a été très important pour cette équipe. Il peut être fier de ce qu’il a fait, moi, je suis fier de lui. » « Pour lui, le ciel est la limite », assure son coéquipier Mario Chalmers, double champion NBA avec Miami. « Il a prouvé de belles choses cette saison. Il a été élu dans le deuxième meilleur cinq de la BCL, là on vient de gagner, il a été très bon. A lui de choisir ce qu’il veut faire maintenant, mais c’est un très bon joueur. »

Quand on le voit évoluer à ce niveau dans une équipe qui défend fort, on se dit qu’il a peut-être marqué des points aux yeux du sélectionneur français en vue de la coupe du Monde FIBA 2019 qui se profile cet été. La retraite de Boris Diaw ouvre une place importante sur le poste 4. La question est posée à Djordjevic qui botte immédiatement en touche. « Ah là, ce n’est plus mon boulot. » Il faudra poser la question à Vincent Collet.

La phrase

« Une défense incroyable »

Sasha Djordjevic n’a pas caché sa satisfaction quant à la performance défensive de son équipe. Après Bamberg en demi-finale, c’est Tenerife qui n’a pas su dépasser les 30% de réussite aux tirs face au dispositif des noirs et blancs. 27,7% pour les Espagnols avec un piteux 5/37 à trois-points, 20 balles perdues. Comment l’ancien meneur de légende si fort en attaque a su transformer si rapidement en groupe en une machine à détruire l’adversaire ? « Du travail. Tous les jours. On a réussi à mettre en place un système défensif sur lequel je travaille depuis six ou sept ans. J’avais l’équipe pour. » Beaucoup de changements sur les écrans, des rotations précises et une intensité de tous les instants. Une démonstration de force.

Le champion

Mario Chalmers

Champion NCAA en 2008 avec Kansas, double champion NBA (2012 et 2013) avec le Miami Heat de LeBron James et Dwyane Wade, voici donc un nouveau trophée pour le meneur de jeu. « Ce titre représente autant pour moi que mes autres trophées », explique l’Américain de la Virtus en zone mixte. « Il n’y en a pas un plus beau qu’un autre. C’est pour ça qu’on joue au basket. Peu importe l’endroit, la situation, on joue pour gagner. On a joué cette finale comme des winners. Pour moi, de revenir de blessures et d’une situation globalement difficile, celui-là a un goût très particulier. Le club de Bologne m’a appelé, je n’ai pas hésité. Au moment décisif, quand il faut rentrer un tir important, je voulais me retrouver là, vivre à nouveau ces sensations. Et c’est exactement ce que j’ai eu, on a gagné, je suis ravi. L’atmosphère était géniale, c’était un très bel événement. »

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2019
LMMJVSD
« Juin  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements