Final Four Euroleague : Shane Larkin propulse l’Efes en finale !

Emmanuel Laurin
0

Dans ce duel turc entre deux équipes d’Istanbul, on s’attendait à un duel tenu et disputé de bout en bout… Il n’en fut rien !

L’Efes a tout simplement botté les fesses du Fenerbahçe, pourtant n°1 toute la saison durant (92-73), derrière un Shane Larkin en fusion à 30 points, 7 rebonds et 7 passes, soit une évaluation record en Final Four de 43 !

Pour son retour au Final Four après 19 ans d’attente, l’Efes participera donc à sa première finale d’Euroleague.

Le Fener en belle galère

Pour sa première participation au Final Four depuis belle lurette, l’Efes Istanbul prend son match par le bon bout. Adrien Moerman s’impose à l’intérieur pour un tir difficile après le contact face à Nicolo Melli. Mais c’est bien Shane Larkin qui montre la voie à ses coéquipiers avec deux trois points coup sur coup pour donner le premier break à son équipe : 11-5. Fenerbahçe réplique instamment avec Melli puis Marko Guduric. Mais si Kostas Sloukas remet le Fener devant au score en fin de 1er quart, la troupe d’Obradovic manque clairement d’options offensives…

Et ça se confirme en 2e quart avec Larkin, mais aussi Vasilije Micic, qui continuent de perforer le rideau défensif du Fener. Face à la meilleure défense de la saison, les deux extérieurs de l’Efes prennent un malin plaisir à changer de rythme et sanctionner tout mismatch avec un intérieur en appuyant sur l’accélérateur. Jan Vesely essaie bien de rameuter les siens à l’approche de la mi-temps, remettant le Fener à 2 petits points seulement. L’écart est finalement à 5 longueurs à la pause après un trois points, plus la faute, réussi par James Anderson.

Shane Larkin sur un nuage

Le Fener peut s’estimer heureux de ne pas être plus aux choux après une 1ère mi-temps bien peu convaincante, surtout offensivement. La tendance se dessine définitivement en faveur de l’Efes au retour des vestiaires. A peine revenu en jeu, Larkin enchaîne 7 points pour repousser le Fener. Plus agressif, Melli rentre plusieurs tirs qui stabilise les siens, mais l’Efes est encore et toujours à la relance. Et quand ce n’est pas Larkin, c’est Micic qui s’en occupe ! Ça fait +8 et bientôt +13, au terme d’un 9-0 encore impulsé par Larkin en fin de 3e quart. Ce dernier cumule 11 points en 3e quart et son équipe compte précisément autant d’avance avant le dernier quart (68-57).

Un 5-0 initial pousse l’écart à +16 (73-57) en début de 4e quart et le Fener semble clairement dans le creux de la vague. Malgré toute sa bonne volonté, Jan Vesely (14 points) ne peut pas rester en face de Larkin et Micic après les switchs. Tout comme Nikola Kalinic, à peine revenu d’indisponibilité, ne semble pas en mesure de peser sur un match d’une telle intensité… Zeljko Obradovic lance encore Sloukas, Muhammed et même Biberovic au combat, mais rien n’y fera ! L’Efes est nettement au-dessus de son adversaire et s’impose sans souci (92-73), avec Shane Larkin qui termine à 30 points, 7 rebonds et 7 passes pour une performance monstrueuse (et record) à 43 d’évaluation. Vasilije Micic (25 points, 5 rebonds) l’épaule parfaitement alors que Bryant Dunston (9 points, 10 rebonds) frôle le double double.

Le CSKA et le Real sont prévenus : l’Efes Istanbul vise le Graal avec sa traction arrière supersonique !

Crédits photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements