Final Four Euroleague : Le CSKA Moscou tient sa revanche

Emmanuel Laurin
0

Maltraité l’an passé par le Real Madrid en route pour son 10e titre, le CSKA Moscou retrouvait à nouveau la maison madrilène sur son chemin au Final Four. Mais cette fois à Vitoria, et en pleine forme, Nando De Colo (23 points dont 19 en 2e mi-temps) et son équipe ont passé le cap en maîtrisant parfaitement une fin de match à très haute tension (95-90).

Sergio Rodriguez (23 points, 4 passes) et Will Clyburn (18 points) ont également été essentiels pour tenir le CSKA, alors dans le creux de la vague. Côté Real Madrid, c’est le rêve du doublé qui s’envole alors que Fabien Causeur (18 points) termine meilleur scoreur de son équipe qui a manqué sa fin de match…

Le Real s’emballe

Servi au dunk puis au alley oop, Walter Tavares fait parler sa taille et sa puissance d’entrée de jeu dans la 2e demi-finale. La tension est néanmoins palpable avec beaucoup de ratés des deux côtés en début de match. Nando De Colo se trouve bien court sur ses premières tentatives de loin, et bâché par Tavares quand il se rapproche. Tavares dompte également Kyle Hines avec un autre contre massif. Le Real prend le premier avantage quand Facundo Campazzo marque à trois points (13-7), mais surtout 11 points d’avance avec le premier panier de Sergio Llull. Mais le CSKA revient avec Sergio Rodriguez qui frappe de loin et de près. Il n’y a que 4 points d’écart en faveur des champions en titre (22-18).

Et El Chacho s’occupe bientôt de remettre les deux équipes dos à dos. Incertain il y a peu, Rodriguez retrouve tout à coup son jeu de MVP en 2014… sous le maillot du Real ! Avec 14 points, il mène la charge pour le CSKA qui s’accroche. Nando De Colo se fait justice aux lancers et Moscou reprend même brièvement l’avantage. Mais Fabien Causeur (9 points en 4 minutes !) et Trey Thompkins (7 points) sortent du banc pour repousser les assauts russes. D’un tir de loin, Will Clyburn (10 points) ramène en tout cas le CSKA sur les talons du champion à la mi-temps (45-43). Et ce malgré un avantage conséquent aux rebonds (24-15) pour Madrid.

Nando De Colo prend le contrôle

Ça reprend sur les chapeaux de roue avec Facundo Campazzo et Sergio Rodriguez qui se rentrent bien dans le lard. Will Clyburn lance le CSKA comme il se doit avec un énorme dunk en ligne de fond, prenant Tavares de vitesse. Mais le Real calme l’embellie avec un 16-7 autoritaire conclu d’un trois points d’Anthony Randolph pour ouvrir le 3e quart. Campazzo est possédé avec un panier magnifique et une énergie de tous les instants. Le Real est à la parade avec un avantage regonflé à +14 grâce à Fabien Causeur (65-51). Dans les cordes, les Moscovites ne lâchent pas pour autant. Nando De Colo se met notamment en marche avec son premier tir de loin et une nouvelle rafale de lancers. Sergio Rodriguez réduit même la distance à 8 en fin de 3e quart (73-65).

Et cette revanche des deux titans du basket continental va nous délivrer une fin de partie mémorable. Fabien Causeur (18 points) ouvre l’action et Sergio LLull lui emboîte le pas. Mais ce dernier commence à s’essouffler avec plusieurs ratés. L’attaque du Real commence à caler. Walter Tavares accumule les fautes et voilà que la cavalerie de l’Armée Rouge revient au triple galop. Nando De Colo (23 points dont 19 en 2e mi-temps) ramène le CSKA à -2 après une faute technique de Pablo Laso, excédé par les arbitres. Clyburn rentre de loin et le Real commence à craquer. Les fautes s’amoncellent : Tavares sort, Fernandez sort, Campazzo sort…

En face, De Colo ne tremble pas et rentre le trois points qui remet le CSKA devant pour la première fois de la 2e mi-temps. A un peu plus d’une minute de la fin ! De Colo en ajoute aux lancers et, malgré un ultime tir de Llull à trois points, il n’y aura pas de miracle pour le Real. Le CSKA tient sa revanche (95-90).

[récap vidéo à venir]

Crédits photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2019
LMMJVSD
« Mai  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements