[REDIFF] Sous médiatisée la Ligue Féminine ? Pas si sûr !

Pascal Legendre
0

Une étude sur la Ligue Féminine, ses clubs, ses joueuses, ses compétitions, ses affluences et sa médiatisation. En deux parties. Voici la deuxième.

« Ça fait des années que l’on se bat pour la médiatisation du basket féminin et une forme de parité. A l’époque de M. Chêne et de Antenne 2 on nous disait d’être plus féminine, que l’on passera alors plus de matches. Après c’était, ayez plus de résultats ! Je peux vous faire l’historique. Je sais que toutes les joueuses mettent du cœur à l’ouvrage pour essayer de professionnaliser la chose. »

Ainsi s’exprime l’ancienne internationale Loétitia Moussard à propos de la médiatisation du basket féminin. Une vielle tarte à la crème. L’auteur de ses lignes se souvient ainsi d’une discussion enflammée d’une bonne demi-heure, il y a plus de trente ans, avec Alain Jardel, alors fougueux entraîneur du BAC Mirande qui ne comprenait pas que les filles ne soient pas logées à la même enseigne médiatique que les garçons. La raison était finalement simple : la demande était moins forte et les entreprises de presse ne sont pas des services publics et doivent contenter leurs lecteurs/téléspectateurs pour vivre ou survivre. Plusieurs études à l’époque du magazine Maxi-Basket, qui consacrait environ 1/5e de sa pagination aux féminines, indiquait que si 25% des lecteurs estimaient qu’il en fallait davantage, 50% s’accordaient à considérer que c’était la bonne dose, et un autre quart disait que ça ne les intéressait absolument pas. Autre élément incontournable : le nombre de lectrices était dix fois moins important que le nombre de lecteurs qui constituaient l’essentiel du contingent de fans du basket… féminin. En faisant le tour des publications et des sites spécialisés en Europe, on s’aperçoit que les basketteuses françaises sont loin d’être les parents pauvres du continent. Les mentalités ont évolué, bien sûr, mais pas forcément à la vitesse supersonique.

Un record de matches

Il y a eu trois pics dans la médiatisation du basket féminin. La première dans la première moitié des années soixante-dix lorsque le Clermont Université Club, finaliste à répétition de la Coupe des Champions -l’équivalent de l’Euroleague- profita du désert sportif français pour bénéficier de retransmissions sur la première chaîne de l’ORTF. Deuxièmement,

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

 

 

Photos: (ouverture): Fatimatou Sacko (Lyon) et Endy Miyem (Lattes-Montpellier). Ana Suarez (Nantes-Rezé). Marine Fauthoux (Tarbes).

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements