Féminines: Malgré les forfaits, les Bleues sont deux tailles au-dessus de l’Ukraine, 89-65

Sacha RUTARD
0

L’équipe de France s’est imposée ce soir une deuxième fois à l’Ukraine à Mont-de-Marsan (89-65) mais elle a actuellement bien des soucis, qui pourraient remettre en cause ses ambitions de médaille d’or.

Avec les forfaits de Sarah Michel et Diandra Tchatchouang plus celui de Helena Ciak enregistré aujourd’hui, c’est fortement amoindrie que les Bleues se présenteront à l’EuroBasket. Avec le recul, on se rend compte que la MVP 2019 de la Ligue Féminine n’aurait jamais du reprendre dès le Match 4 de la finale des playoffs alors que son absence avait été envisagée quelques jours plus tôt à quatre à six semaines. Espérons que la scoumoune abandonne désormais l’équipe nationale.

Ce soir, Sandrine Gruda (cuisse) était toujours indisponible pour ce deuxième match face à l’Ukraine, et si Sara Chevaugeon avait pris la place dans l’équipe à la place d’Ingrid Tanqueray, Valérie Garnier n’avait pas fait appel tout comme hier dans les 12 à Magali Mendy ce qui indique qu’elle ne sera pas invitée à l’EuroBasket.

Au prix d’une défense rigoureuse et d’un 11-0, les Bleues n’ont encaissé que 13 points dans le premier quart soit moitié moins vis à vis d’hier. Seulement elles se sont déconcentrées et les Ukrainiennes sont revenues un moment à deux points (24-22). Evidemment, Valérie Garnier procédait à des essais et ceci peut en partie expliquer cela. La circulation de balles (12 balles perdues) et l’adresse à trois-points (2/12) n’étaient pas top. Heureusement, Valériane Ayayi (19 points à 7/12 en 14′) mettait le feu à la défense adverse.

Au train et toujours avec une Valériane Ayayi diabolique (25 points et 10 rebonds en 25′), la France a fait l’écart dans le troisième quart-temps (67-51). L’Ukraine souffrait de son manque de rotation et était conditionnée par les exploits de Alina Iagupova (27 points à 9/20 aux shoots, 5 passes, 5 interceptions et 6 balles perdues avec 40′ de présence sur le terrain).

Iliana Rupert, 17 ans, a maximisé son temps de jeu pour sa deuxième sélection: 12 points et 5 rebonds en 13 minutes.

A Rennes avec Bria Hartley

Bria Hartley doit arriver demain en France et sera présente au tournoi de Rennes le week-end prochain où les Bleues auront droit à des adversaires plus consistants. La Franco-Américaine a accompli la nuit dernière son meilleur match avec le New York Liberty, qui a mis fin face aux Las Vegas Aces (88-78) à une série de 17 défaites de rang à cheval sur les deux étés. Elle a compilé 17 points, 6 rebonds et 6 passes en 31′ comme… small forward.

Bria Hartley est l’une des joueuses WNBA a interrompre sa saison pour participer à l’EuroBasket comme Alex Bentley (Biélorussie) Glory Johnson (Monténegro) Amanda Zahui (Suède), Yvonne Turner (Hongrie) et encore Maria Vadeeva (Russie). Elle devrait manquer 10 matches du Liberty.

La boxscore est ici.

Le programme:

Vendredi 14 juin  à Rennes à 20h30 : France – Turquie 
Samedi 15 juin à Rennes à 20h30 : France – Russie
Dimanche 16 juin à Rennes à 18h30 : France – Serbie

Dimanche 23 juin à Rouen à 18h30 : France – Chine

Jeudi 27 juin au dimanche 7 juillet : Euro 2019 Riga (Lettonie) et Belgrade (Serbie)

Premier tour (Riga -Lettonie)
Jeudi 27 juin à 14h30 : France-République Tchèque
Vedredi 28 juin à 14h30 : Monténégro-France
Dimanche 30 juin à 20h00 : Suède-France
Lundi 1er juillet : barrage quarts de finale

Phase finale (Belgrade – Serbie)
Jeudi 4 juillet : quart de finale
Samedi 6 juillet : demi-finale
Dimanche 7 juillet : finale

Photo: Marine Fauthoux

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements