Sue Bird défend sa petite amie Megan Rapinoe contre Donald Trump

Sacha RUTARD
2

Quatre fois championne olympique, quatre fois championne du monde, star de la WNBA, Sue Bird, 38 ans, a fait il y a deux ans son coming out dans une interview et dévoilée sa relation amoureuse avec la footballeuse Megan Rapinoe, actuellement en pleine lumière avec la Coupe du Monde de foot qui se tient en France.

Sue Bird vient d’écrire une lettre ouverte pour défendre sa petite amie sur le site The Players Tribune après que le président Donald Trump l’eut critiqué. En fait, Megan Rapinoe avait exprimé la semaine dernière son mépris envers l’administration Trump en confiant au magazine Eight by Eight qu’elle n’irait probablement pas à La Maison Blanche si l’équipe nationale américaine remportait la Coupe du monde. Ses mots exacts furent : « je ne vais pas aller à la putain de Maison Blanche ».

Femme de convictions, Megan Rapinoe n’avait ainsi pas hésité une fois à s’agenouiller lors de l’hymne national en solidarité envers Colin Kaepernick, ce footballeur américain qui s’était rendu célèbre mondialement en s’agenouillant pendant l’hymne national dans le but de protester contre le racisme et les violences policières envers les minorités dans son pays. Trump avait alors déclaré:

“Megan ne devrait jamais manquer de respect envers notre pays, la Maison Blanche ou notre drapeau, surtout depuis que beaucoup a été fait pour elle et son équipe”,

Sue Bird n’a pas mâché ses mots dans sa lettre et elle a affirmé à quel point elle est fière de sa petite amie et elle a qualifié Donald Trump « d’adolescent à part entière. » Elle a écrit aussi : “ce serait ridicule au point de rire, si ce n’était pas si grossier.” Elle lui lance une pique en faisant remarquer qu’il avait eu davantage de considération pour une coach blanche (Kim Mulkey) que pour une coach noire (Dawn Staley). Bird a également brièvement commenté la politique de Trump, qui “ruine la vie de tant d’innocents”.

Sue Bird a affirmé que sa petite amie semblait “insensible” à l’attaque du président. “Vous ne pouvez tout simplement pas secouer cette fille”, a-t-elle écrit. “Elle va faire son truc, à sa propre vitesse, à son propre rythme, et elle va s’excuser auprès de PERSONNE pour cela.”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

2 Responses
  1. Dominique Gérard BLAY

    il y a tellement,de par le monde,de Femme,quotidiennement obligées de se battre pour affirmer leur personnalité que j’en arrive à me demander si je vivrai le jour où TOUTES les “orientations sexuelles”n’ auront plus besoin de se justifier pour vivre paisiblement leur vie!
    si notre Fils avait été Gay,nous l’aimerions autant qu’en étant hétéro!
    courage à toutes et à tous.

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2019
LMMJVSD
« Août  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements