Prépa Coupe du monde: La France s’impose à l’Italie, 82-80, avec un Evan Fournier de feu (29 points)

Sacha RUTARD
0

L’équipe de France a remporté son sixième match de préparation face à l’Italie, 82-80. Evan Fournier a été transcendant en attaque avec 29 points -record en carrière en bleu- dont 21 en deuxième mi-temps et solide en défense. Les Bleus ont été sous courant alternatif mais l’une des explications sont les essais effectués par Vincent Collet.

A la lecture de ce match, il n’est pas sûr que le coach emmène trois meneurs de métier à la Coupe du monde. Théo Maledon n’est visiblement pas remis de sa blessure à l’épaule et Elie Okobo n’a pas un jeu assez “propre” pour un meneur remplaçant. Peut-être le saura t-on dans la journée car il est probable que Collet donne sa liste des 12 avant le match de mardi face aux Serbes.

Evan Fournier récupérait sa place dans le starting five et Nando De Colo celle de sixième homme de luxe, Louis Labeyrie étant au poste 4 en l’absence de Amath Mbaye.

Un fois encore, Rudy Gobert imposait sa loi dans la peinture (9 points, 3 rebonds à la mi-temps) d’autant que les Italiens manquent de pivots de haute stature, une situation renforcée par le forfait de Nicolo Melli. Louis Labeyrie tirait aussi son épingle du jeu. Malgré les 8 points de Marco Bellineli, les Français, sérieux, menaient après un quart-temps, 20-18.

L’évolution du score variait en fonction des changements des deux coaches. Elie Okobo et Paul Lacombe avaient ainsi des passages difficiles, au contraire d’Axel Toupane. Théo Maledon faisait son retour à la compétition et comme Okobo, il se distinguait par… des balles perdues (7 à eux deux !). Vincent Collet le rappelait très vite sur le banc. Les Bleus encaissaient ainsi un terrible 0-13 et voilà l’Italie avec un avantage substantiel: 25-34. C’est avec ses cadres, Evan Fournier (7 points) en sniper (4/6 à trois-points en global pour les Bleus) et Nicolas Batum très complet (5 points, 2 rebonds, 2 contres, 2 interception, 1 passe) que la France pouvait revenir dans le match et passer en tête à 2′ de la fin de la mi-temps (37-36), un avantage conservé au retour aux vestiaires, 39-38.

Photo: Mathias Lessort (FIP)

La flambée d’Evan Fournier

La flambée de Evan Fournier royal sur jeu rapide et en drive était impressionnante (22 points en 7′ à 100% à cheval sur les deux quart-temps) et la France augmentait son avance, 56-42 (25e). Seulement, les Français connaissaient un petit creux alors que les Italiens retrouvaient le chemin du filet.

Vincent Collet innovait avec Rudy Gobert et Vincent Poirier ensemble dans la peinture et une défense de zone 2-1-2. Nando De Colo régalait avec quelques passes lumineuses. Fin du 3e quart-temps: 65-57.

Les Français s’embourbaient au début du quatrième quart-temps et l’Italie revenait à portée de fusil (65-62). Ils gâchaient beaucoup de lancers (19/30 au final). Vincent Collet choisissait de finir le match avec son cinq idéal et Nicolas Batum en ailier-fort. Malgré un shoot précipité de Evan Fournier, les Bleus s’assuraient le gain du match, 82-80, sur un dernier rebond défensif de Rudy Gobert.

Marco Belinelli avec 20 points, Danilo Gallinari 15 et Alessandro Gentile 14 ont été les trois meilleurs scoreurs italiens.

La boxscore est ICI.


Préparation:
Mardi 27 août – France-Serbie

Coupe du Monde:

1er tour – Groupe G – Shenzhen 
Dimanche 1er septembre – France-Allemagne
Mardi 3 septembre – France-Jordanie
Jeudi 5 septembre – France-République Dominicaine

Photo: Evan Fournier, FFBB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2019
LMMJVSD
« Août  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements