Dainius Adomaitis (coach Lituanie): “le basket australien repose sur beaucoup de contacts et de pression”

Sacha RUTARD
0

L’Australie et la Lituanie ont gagné tous les deux leurs matches contre le Canada et le Sénégal et s’affrontent aujourd’hui pour la première place du Groupe H. Ce choc sera suivi de très près par les Bleus car ils croiseront avec ces deux équipes au deuxième tour, les résultats entre équipes qualifiés étant comptabilisés.

Le coach lituanien Dainius Adomaitis résume parfaitement l’enjeu :

« Lors de la dernière réunion, nous avons parlé aux joueurs. Nous devons oublier qu’il s’agit du dernier match de ce groupe. Il s’agit du premier match d’un nouveau groupe. Nous entrons dans une nouvelle phase, c’est donc pour nous une finale, un match qui compte double.”

Adomaitis sait qu’il va rencontrer une équipe très physique réputée pour sa dureté et il est louangeur pour les Boomers et leur coach, Andrej Lemanis, né à Melbourne mais d’origine lettone.

« J’ai pour eux le plus grand respect et je décerne les plus grands compliments à leurs entraîneurs et à leur système. Depuis 2013, ils ont le même entraîneur et le même système pour l’équipe nationale et les équipes de jeunes. J’ai fait un match contre cet entraîneur, je le connais bien. Ils jouent un basket fantastique.”

Après avoir dit un petit mot sur l’ailier du Utah Jazz Joe Ingles (2,04m, 31 ans), Adomaitis évoque l’une des autres armes létales de l’Australie:

“Il faut également ajouter Patty Mills (NDLR: 1,83m, 31 ans, arrière des San Antonio Spurs), qui possède une très bonne technique individuelle, qui modifie le cours d’un match, il a de l’impact même avec une bonne défense. Il en sort un très bon cocktail et ils ont toujours Andrew Bogut (2,13m, 34 ans, qui fut le premier choix de la draft NBA en 2005), qui est un très bon rebondeur. Nous aurons un très bon adversaire qui est l’un des meilleurs du championnat. Le basket-ball australien repose sur beaucoup de contacts et de pression. Nous devons être préparés à cela.”

Les observateurs estiment que les deux équipes ont de grandes similitudes et le coach lituanien va dans ce sens:

« Je pense qu’il y a un travail d’équipe similaire, car ils font beaucoup de passes et de mouvements sans ballon dans leur système. Les deux équipes partagent très bien le ballon”. Il ajoute: “lls jouent une défense qui prend des risques. Notre travail consiste à en tirer parti »

Photo: Joe Ingles (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements