[REDIFF] Guide Jeep Élite 2019-20 – Le Mans : On change tout et on recommence ?

Au Mans, il est possible de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein lorsqu’il est question d’analyser la saison qui vient de s’achever. D’un côté, les résultats, sans être brillants, n’ont pas été mauvais : 8e de la saison régulière (20 victoires-14 défaites), une élimination au premier tour des playoffs sans avoir à rougir face à l’armada de LDLC Asvel (le futur champion), une place en finale de la Coupe de France, une 4e place de groupe et une élimination en huitièmes de finale de BCL. De l’autre côté, il y a la non-participation à la Disneyland Leaders Cup, des résultats en baisse par rapport à la saison précédente – une seule victoire de moins en saison régulière, certes, mais le titre de champion de France de 2017-18 a semblé bien lointain –, et surtout l’impression que la mayonnaise n’a jamais pris dans un groupe qui a vécu une année bizarre, entre départ abrupt de Demetrius Conger après 9 matchs, rendement sinusoïdal de « Juice » Thompson, investissement à éclipses de Cameron Clark, sans parler de l’énigme Richard Hendrix, qui n’a jamais été résolue. Éric Bartecheky, comme toute l’équipe, attendait certainement mieux d’un pivot au CV d’Euroleague, parfois capable de fulgurances mais semblant généralement perdu sur le terrain, voire en manque total de motivation, au point de se faire supplanter par Wilfried Yeguete dans la rotation.

Alors, au terme de ce semi-échec, le MSB a en partie reproduit – plutôt volontairement au contraire de l’année précédente – la saignée qui avait suivi le titre de champion. Huit joueurs étaient partis à la fin de la saison 2017-18, sept en ont fait de même à la fin de l’exercice passé. Outre les joueurs déjà cités, le soliste Kendrick Ray, le solide mais pas déterminant Jonathan Tabu, l’enfant de la maison Petr Cornélie et Wilfried Yeguete, l’une des principales satisfactions de la saison partie à Monaco, contre qui Le Mans n’a pu lutter, ont fait leurs valises. Sans compter, ce qui n’était pas forcément prévu, que le coach Éric Bartecheky ferait de même, partant pour Gravelines-Dunkerque avec Michael Thompson sous le bras.

De ce fait, il a tout fallu reconstruire autour des quelques cadres restés au bercail : Antoine Eïto, Valentin Bigote, Terry Tarpey. Et d’un coach qui connaît bien la boutique, puisque le président Christophe Le Bouille a tout simplement promu Dounia Issa, assistant-coach depuis trois saisons, au poste d’entraîneur principal. Pour constituer son effectif, celui-ci s’est appuyé sur de vieilles connaissances, D. J. Stephens et J.P. Batista. À leurs côtés, trois joueurs ayant déjà l’expérience de la Jeep Élite : Obi Emegano, à son avantage à Dijon, Cliff Alexander, passé par l’Asvel et intéressant à Brose Bamberg, et Jacques Alingue, de retour sur les parquets après ses graves blessures. Seul le micro-meneur Brandon Taylor n’a jamais joué pour une équipe française. Pour compléter cet effectif de 9 pros, Dounia Issa compte s’appuyer sur plusieurs jeunes prometteurs du centre de formation, en premier lieu Matthieu Gauzin, ainsi que Brahim Dohou, Jacques Eyoum et Junior Tshunza.

Qu’attendre de ce renouvellement en profondeur ? L’effectif apparaît équilibré, mais plusieurs questions restent en suspens : quel va être le rendement de Brandon Taylor, jusqu’à présent surtout performant dans des ligues de deuxième niveau ? Jacques Alingue aura-t-il pleinement récupéré de ses deux ruptures du tendon d’Achille ? J.P. Batista ne va-t-il pas être rattrapé par son âge (38 ans en octobre) ? De la réponse à ces interrogations dépendra en grande partie le déroulement de la saison mancelle. Si elle se révèle positive, alors le MSB sera un prétendant sérieux aux playoffs, voire au podium de la Jeep Élite. En cas contraire, une nouvelle saison mi-figue mi-raisin pourrait se dérouler dans la Sarthe.

Salle : Antarès (6 035 places)

Président : Christophe Le Bouille (48 ans)

Départs : Michael Thompson (Gravelines-Dunkerque), Kendrick Ray (AEK Athènes, Grèce), Jonathan Tabu (Le Portel), Cameron Clark (Bahçesehir Koleji Istanbul, Turquie), Petr Cornélie (Pau-Lacq-Orthez), Richard Hendrix (Osaka Evessa, Japon), Wilfried Yeguete (Monaco), Éric Bartecheky (entraîneur, Gravelines-Dunkerque).

Arrivées : Dounia Issa (entraîneur), Jacques Alingue (Strasbourg), J.P. Batista (Mogi das Cruzes, Brésil), Obi Emegano (Dijon), D.J. Stephens (Saint-Domingue, République Dominicaine), Brandon Taylor (Bergame, A2, Italie), Cliff Alexander (Bamberg, Allemagne).

Brandon Taylor – né le 8 janvier 1994 – 1,75m – Poste 1 – Américain

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

Photo d’ouverture : MSB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements