La Serbie mieux que la Dream Team II… Pour l’instant

Sacha RUTARD
0

C’est la statistique qui affole les médias européens spécialisés depuis hier soir: la Serbie a jusqu’à présent remporté quatre victoires dans la Coupe du monde avec une marge 40,7 points de moyenne, soit 1,7 point par match de mieux que le record détenu par les États-Unis, alias la Dream Team II, depuis l’édition de 1994.

Au premier tour à Foshan, l’équipe de Sasha Djordjevic a battu l’Angola 105 à 59, les Philippines 126 à 67 et l’Italie 92 à 77, et a entamé le second tour par une victoire 90-47 contre Porto Rico. 

Si l’on veut extraire des performances individuelles, on n’a que l’embarras du choix: 19,3 points de moyenne pour Bogdan Bogdanovic… à 51,7% à trois-points, et qui culmine à 20,5 d’évaluation, 7,0 rebonds pour Nikola Jokic, 6,3 passes pour Stefan Jovic. Mais le plus impressionnant c’est l’adresse collective: 69,4% à deux-points, 47,4% à trois-points et 80,4% aux lancers-francs. Cette dernière statistique ne doit rien à la faiblesse de l’opposition.

La Dream Team américaine de 1994 avec Shaquille O’Neal en son centre a remporté la médaille d’or avec une moyenne de 39 points. Une victoire de 115-100 sur l’Espagne, 132-77 sur la Chine, 105-82 sur le Brésil, 130-74 sur l’Australie, 134-83 sur Porto Rico, 111-94 sur la Russie, 97-58 sur la Grèce et 137-91 sur la Russie.

On peut déjà l’affirmer: la Serbie ne tiendra pas cette extraordinaire cadence car les adversaires qui se profilent sont d’un tout autre calibre que ceux rencontrés jusqu’ici, à commencer par l’Espagne dimanche.

D’ailleurs, Djordjevic est méfiant… C’est un état d’esprit indispensable pour un coach:

“Ils ont quelques petits problèmes physiques, mais ils seront prêts contre nous. Ils forment une équipe avec beaucoup d’expérience, ils ont rassemblé tout ce qu’ils pouvaient des dix dernières années, ils sont toujours là quelque part, ils sont pleins de médailles, de connaissances et d’expérience sur la manière de jouer à de telles compétitions. (Marc) Gasol, Rudi (Fernandez), (Sergio) Llull, (Ricky) Rubio sont les leaders avec les plus jeunes, les frères (Juancho et Willy) Hernangomez. J’ai un profond respect pour cette équipe.”

Il n’empêche que comme les Etats-Unis version 2019 ne sont pas flambants, c’est bien la Serbie qui est le favori pour s’asseoir dans une semaine sur le trône mondial.

Photo: Bogdan Bogdanovic (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements