Guide Jeep Élite 2019-20 – Metropolitans 92 : Toujours plus haut, toujours plus fort ?

Il peut sembler bizarre de titrer « Toujours plus haut » un article consacré à une équipe qui a terminé la précédente saison à la 12e place (14 victoires-20 défaites), un an après avoir échoué à la 10e (16 victoires-18 défaites), qui faisait elle-même suite à une 6e place (20 victoires-14 défaites) et une demi-finales de playoffs. À la lecture de ces simples chiffres, on serait plutôt tenté de parler de glissement, voire de chute.

Mais s’il y a la vérité des chiffres, il y a aussi celle des faits. Tout d’abord, l’exercice plus que mitigé de Levallois s’explique par la cascade de coups durs qui s’est abattue sur la tête de Freddy Fauthoux et de ses joueurs. Entre blessures à répétition (notamment celle de Mouphtaou Yarou, rupture du tendon d’Achille au 20e match) – au point qu’un seul joueur (David Michineau) a disputé l’ensemble des rencontres –, défection inattendue de Julian Wright, parti après la 19e journée, passage éclair de pigistes (Durand Scott, Nobel Boungou-colo…) et nouvelles recrues pas forcément au niveau (Nathan Jawaï, Will Daniels, Maalik Wayns…), le Petitou n’a pas souvent pu aligner le même effectif sur la ligne de départ. D’où une saison bien galère.

L’autre fait important qui explique le titre de cet article, c’est l’évolution connue par le club pendant l’intersaison. Répertorié sous le nom de Paris-Levallois en 2017-18 puis de Levallois en 2018-19, il est devenu pour la nouvelle saison Boulogne-Levallois, ou plus précisément Metropolitans 92, ce qui évitera à beaucoup de se creuser la tête pour déterminer quelle ville des Hauts-de-Seine se cache derrière l’appellation. Après le désengagement de la municipalité parisienne, le club de Levallois a cherché un nouvel appui, trouvé en février dernier auprès de celle de Boulogne-Billancourt, qui a racheté les actions du club afin d’en devenir actionnaire majoritaire. À terme, les matchs des Metropolitans se joueront dans la salle qui doit être construite dans le quartier du Trapèze, au sud de Boulogne, une enceinte d’environ 5 000 places. Dans l’attente de son inauguration, prévue en 2023, les matchs des Metropolitans se dérouleront toujours au Palais des sports Marcel-Cerdan de Levallois. En plus de changer de nom et d’actionnaire, les Metropolitans ont également changé de président. Exit Jean-Pierre Aubry, bienvenue à Boris Diaw, l’emblématique international français, qui a achevé sa carrière de basketteur au club en 2018. Et toutes ces modifications s’accompagnent d’une hausse du budget, porté à un montant compris entre 7 et 8 millions d’euros pour la saison qui va démarrer, de quoi concurrencer, sur le plan financier, Monaco, Limoges ou Strasbourg, tout en restant à distance respectable de LDLC Asvel sur ce plan.

Ce remue-ménage (mené pacifiquement entre toutes les entités) s’est par ailleurs traduit par une importante refonte de l’effectif. Pas moins de huit joueurs s’en vont : Roko-Leni Ukic est allé poursuivre sa carrière au soleil d’Antibes, Rasheed Sulaimon, Maalik Wayns, Jaron Johnson, Cyrille Eliezer-Vanerot, Will Daniels, Ekene Ibekwe et Nathan Jawaï ont également été voir ailleurs, sans forcément être beaucoup regrettés, pour certains.

Ne restent donc de l’exercice passé que cinq joueurs : David Michineau, Maxime Roos, Ivan Février (qui a juste fait un aller-retour à Roanne pour la fin de saison), Neal Sako et le pauvre Mouph’ Yarou, qui continue de soigner son tendon d’Achille. Pour les épauler, Freddy Fauthoux avait pensé faire venir Kendrick Perry, qui n’a pas passé la visite médicale. Mais son remplaçant n’a rien à lui envier, puisque Brianté Weber arrive de rien moins que l’Olympiakos ! D’autres gros calibres posent leurs valises dans les Hauts-de-Seine, comme Jamel Artis, DaJuan Summers ou le bien connu Vitalis Chikoko. Les accompagnent Bastien Pinault, le soliste Rob Gray et le jeune Lorenzo Thirouard-Samson. En outre, la poisse ne voulant pas quitter Levallois, outre Mouph’ Yarou, les Metropolitans ont déjà plusieurs blessés longue durée à déplorer : Maxime Roos (out jusqu’en novembre) et DaJuan Summers (blessé pour une durée indéterminée). Le club a donc fait appel à des pigistes, et pas n’importe lesquels, pour les suppléer, au moins le temps de leur absence : Sadio Doucouré pour Maxime Roos, Georgi Joseph pour Mouph’ Yarou et rien moins que Donta Smith, impressionnant avec Pau-Lacq-Orthez la saison dernière, pour DaJuan Summers.

Avec un effectif très dense sur toutes les lignes, et notamment une raquette impressionnante lorsque tout le monde sera d’aplomb – Summers-Février-Chikoko-Yarou-Sako ! –, les Metropolitans 92 présentent beau. Freddy Fauthoux va avoir comme principale tâche de créer une harmonie entre tout ce beau monde et de calmer les velléités personnelles de certains joueurs pas toujours très collectifs comme Rob Gray. S’il y parvient, Boulogne-Levallois pourra vraiment regarder plus haut, être plus fort.

Photo : Ville de Levallois

Salle : Palais des sports Marcel-Cerdan, Levallois (2 814 places)

Président : Boris Diaw (37 ans)

Départs : Roko-Leni Ukic (Antibes, Pro B), Rasheed Sulaimon (Dijon), Maalik Wayns (Tsmoki-Minsk, Belarus), Jaron Johnson (Élan Chalon), Cyrille Eliezer-Vanerot (Le Portel), Will Daniels (Leones de Ponce, Porto-Rico), Ekene Ibekwe (Beyrouth, Liban), Nathan Jawaï.

Arrivées : Bastien Pinault (Élan Chalon), Lorenzo Thirouard-Samson (Centre Fédéral, NM1), Rob Gray (Bourg-en-Bresse), Vitalis Chikoko (Pau-Lacq-Orthez), Jamel Artis (Agua Caliente Clippers, G-League), DaJuan Summer (Séoul, Corée du Sud), Donta Smith (Pau-Lacq-Orthez), Sadio Doucouré (Châlons-Reims), Georgi Joseph (Monaco), Brianté Weber (Olympiakos, Grèce).

Brianté Weber – né le 29 décembre 1992 – 1,88m – Poste 1 – Américain

Voici l’une des recrues les plus intrigantes de l’année, pour les Metropolitans comme pour l’ensemble de la Jeep Élite.

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

Photo d’ouverture : Metropolitans 92

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements