Germain Castano (coach Orléans): “N’allez pas croire qu’on ne va jouer que pour en mettre trois derrière”

Sacha RUTARD
0

Comme vous pouvez le constater, BasketEurope considère qu’Orléans fait partie des équipes qui vont devoir batailler pour ne pas descendre sachant qu’avec le passage de 18 à 16 clubs pour la saison 2020-21, trois d’entre-elles seront concernées.

Pourtant le coach de l’OLB, Germain Castano, veut voir plus haut comme il le confie à la République du Centre:

“On est obligé de se donner un objectif minimum, moi je voudrais un bon maintien. Mais n’allez pas croire qu’on ne va jouer que pour en mettre trois derrière. Certes, on ne sera pas dans la même course que les Monaco, Villeurbanne, Nanterre ou Dijon. Chez-eux ce sera peut-être un peu dur. Mais chez nous, on sait qu’il peut se passer beaucoup de choses, on va les jouer les yeux dans les yeux.”

Avant la nouvelle aréna de 10 000 places qui doit être inaugurée à l’automne 2021, l’OLB pourrait changer de braquet. Le coach se sent-il concerné par cette perspective?

“Evidemment que ça fait envie. Ceux qui travaillent sur le projet ont eu la délicatesse de nous consulter, pour demander comment on voyait les choses, les bureaux, les vestiaires, le quotidien des joueurs, des entraîneurs… Ça nous fait nous projeter. Tu as forcément envie de faire partie de l’aventure. Deux ans, c’est court, mais c’est long aussi. Avec un outil pareil, c’est des perspectives, ce serait une aventure fabuleuse. Je serai un menteur de te dire que ça ne m’excite pas. Ça m’excite à 400%, j’aimerais rentrer dans cette salle magnifique.”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements