La réaction de la presse grecque après la victoire de l’ASVEL: “On rejouerait le match 100 fois, le Panathinaikos le gagnerait 99 fois”

Sacha RUTARD
4

Après leur glissade à Villeurbanne (79-78), les Grecs l’ont mauvaise. L’équipe du Panathinaikos. Ses supporters. Et les journalistes. Nous vous invitons à lire des extraits de l’éditorial de Dimitris Kontos de SDNA qui visiblement n’avait pas du tout prévu ce scénario.

 « Aucune défaite n’est bonne et personne ne peut savoir combien cela vous coûtera. Le Real, jeudi soir, a remporté une mini-victoire lors d’un match qu’il semblait n’avoir aucune chance de gagner. Les Français ont une équipe très athlétique et assoiffée mais je pense qu’il est impossible pour eux de réclamer plus qu’un parcours décent dans cette compétition. Par conséquent, lorsque nous atteindrons le décompte final, le Panathinaïkos subira les conséquences de cette défaite. Où en serons-nous en avril ? J’aimerais qu’il n’ait pas besoin de cette victoire, mais personne ne peut le savoir maintenant. Pour le moment, nous constatons la réaction inacceptable de l’équipe au quatrième quart-temps qui a conduit à cette défaite amère par une équipe de division inférieure. Si le “trèfle” veut atteindre ses objectifs en Europe, il doit immédiatement prendre des mesures sérieuses et ne plus jamais afficher une telle image contre un Villeurbanne. Maintenant qu’il est encore temps, tout le monde devrait le comprendre ! »

Le journaliste parle d’autodestruction du trèfle…

« À la 30e minute, les Verts avaient 13 points d’avance au tableau d’affichage, 50-63. Le score réel aurait dû être supérieur à 20 car à ce moment-là, Panathinaikos avait une « blague » de 45% de réussite aux lancers-francs ! Oui, vous lisez bien ! 45% dans un match de l’Euroleague avec 10/22. Sans parler des rebonds défensifs perdus (16 à 18) et des erreurs sans effort dans le premier-quart-temps, principalement de Nick (Cathalès) (…) Dans le quatrième quart-temps, l’effondrement défensif était irréel. Que voulons nous dire ? Presque toutes les séquences de 1 contre 1 ont été perdues tandis que les changements étaient lents afin que les Français puissent trouver beaucoup d’ouvertures et avoir un mental terrible. Il est caractéristique qu’au cours de la dernière période du match, ils aient tiré avec une confiance incroyable à trois points, en en marquant 5/7, une énergie clairement tirée de leur défense (…) Le Panathinaïkos jouerait le même match 100 fois avec les mêmes caractéristiques dans 99 des cas il le remporterait (…)  On a crû que tout était fini après 30 minutes (…) Réaction inacceptable et image inacceptable au quatrième quart-temps contre un groupe moins performant (…)

Photo: Jimmer Fredette (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

4 Responses
  1. Thierry BICHAT

    Effectivement victime d’une grippe je n’ai pu me rendre à l’astroballe, le pana a totalement déjoué dans ce match qu’il on largement dominé mais faute de l’avoir tué il se fait doublé à la fin, ça arrive au basket c’est pas une première, l’asvel n’a jamais lâché.

  2. PHILIPPETS

    Ben oui ! Le sport c’est aussi ça et encore heureux !

    Sinon on n’organise pas de championnat et on dit que celui-là est plus fort donc on lui met une victoire, par contre celui-ci ne mérite pas de battre celui-là, etc …etc ….

    C’est ce qui fait le sel d’une compétition ! Le perdant est toujours celui qui a fait une grosse erreur à un moment d’une rencontre et qui n’a pas su gérer sa vraie valeur ! Tant pis, c’est le sport ! Le “si on le rejouait 100 fois” c’est l’excuse du perdant !

  3. Digbeu Albert

    Un match de basket c’est 40’ le coaching de l’entraîneur de l’asve est une lecture intelligente du jeux même en rejouant le match 100 fois si le coach n’a pas cette bonne lecture tu perd le match tu peux mener de 30 points tout le match et perdre à la fin d’1point vive le basket jouer intelligemment

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements