Préservation des ligues nationales: le foot montre la voie au basket

Sacha RUTARD
1

La question de la préservation des ligues nationales est un sujet majeur dans le sport aujourd’hui face à la volonté d’une élite de se couper du reste de l’éco-système. Dans le basket, mais aussi dans le foot où la mobilisation semble forte et efficace. Un exemple pour le basket ?

Alain Béral, président de la ligue française mais aussi récemment Jean-Pierre Suitat, président de la fédération française, ont rappelé le danger que fait peser la politique de l’Euroleague sur le futur des ligues nationales de basket en Europe. Le même son de cloche résonne en Espagne. Pourtant la mobilisation globale au niveau européen semble avoir du mal à se mettre en place. Dans le football, les ligues nationales sont très actives sur la question. A Londres vendredi dernier, l’European Leagues, association regroupant 28 ligues nationales européennes de foot a tenu son premier meeting. Ils se sont fermement opposés à la création d’une super ligue européenne. Il est frappant de voir que les problématiques sont exactement les mêmes entre le foot et le basket. Et que le danger est pris très au sérieux.

Les ligues de foot ont trois points de départ pour leur vision du futur des compétitions de clubs en Europe.

  1. Protéger les ligues nationales
  2. Plus de participations aux décisions
  3. Plus de justice dans la distribution financière

Et voici les conclusions de ce premier meeting :

  • Le plus important pour un club, c’est sa compétition nationale
  • Le système UEFA doit être un système ouvert. Les qualifications aux compétitions européennes doivent se jouer sur les résultats dans les ligues domestiques. Tout modèle fermé serait un tueur massif pour les clubs. Que le rêve soit ouvert pour tous est la clé.
  • Les revenus tirés des compétitions européennes ont un impact important sur toutes les ligues nationales, quel que soit le pays ou la taille de cette ligue.
  • Les clubs s’inquiètent des déséquilibres de compétitivité qui s’accroissent.
  • Tout le système du football a besoin d’une distribution financière plus juste.
  • Le football européen doit s’appuyer sur une croissance organique et doit profiter à tous les clubs en Europe, pas simplement une élite participant à la Champions League.
  • Pour développer le football, il faut répartir l’argent de façon juste et équilibrée.
  • La solidarité est un principe clé et est très important pour le développement de petits et moyens clubs partout en Europe.
  • Tous les acteurs doivent être activement impliqué dans le processus de refonte des coupes d’Europe.

Peut-on attendre du basket une mobilisation similaire ?

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. STEPH87

    Malheureusement pour le basket, c’est trop tard !
    C’est en l’an 2000 quand l’euroleague a été crée, qu’il fallait réagir.
    Et le basket français ne montre pas vraiment l’exemple en autorisant l’ASVEL à participer à cette compétition et en baissant la JEEP ELITE à 16 clubs, quand l’euroleague monte elle à 18 !

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements