Tony Parker : “En France, la couverture médiatique du basket féminin est presque inexistante”

Sacha RUTARD
0

Hier soir, l’ASVEL a remporté sa première victoire en Euroleague. C’est Girone qui en a fait les frais (89-67). Malgré les absences de Alysha Clark et Lidija Turcinovic, les Lionnes ont été irrésistibles en première mi-temps (40-23) avec une Julie Allemand très complète (8 points, 7 passes, 4 rebonds, 2 interceptions) et Marine Johannès (20 points) et Helena Ciak (18) efficaces à la finition.

Les joueuses de Valéry Demory bénéficient d’un soutien appuyé de leur président Tony Parker qui confirme sur LCI qu’il a pris fait et cause pour le basket féminin:

“Je me suis toujours battu pour que le projet global à l’Asvel soit mixte. Oui, la locomotive, c’est l’Asvel garçons. Mais l’Asvel filles peut aussi en être une à sa façon. On fait tout pour que les deux soient traités de la même façon. Aujourd’hui, on pousse le basket féminin vers le haut. Ça passe évidemment par des résultats en France, mais aussi à l’échelle européenne. Il faut aussi continuer de faire connaître ce sport auprès du grand public. Aux États-Unis, ils l’ont compris depuis longtemps. La preuve, même dans un jeu emblématique comme NBA 2K, on peut désormais jouer avec les équipes de la WNBA (championnat professionnel américain féminin, ndlr). En France, la couverture médiatique du basket féminin est presque inexistante. C’est à nous de changer ça. Je me sers de l’Asvel masculin pour faire jouer les filles juste avant en lever de rideau. Comme ça, ça passe à la TV.”

Photo: Julie Allemand (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements