Gabe York (Strasbourg): “notre équipe va prendre confiance”

Sacha RUTARD
0

C’est passé tout juste, mais c’est passé. La SIG Strasbourg n’avait pas le droit à l’erreur au Rhénus face à Pau qui lui aussi avait besoin de se rassurer. Les Alsaciens ont remporté la mise, 69-65.

On est dans une situation qui reste précaire, mais la victoire nous permet une amélioration”, a analysé le coach Vincent Collet en conférence de presse. “Une défaite nous aurait plongé dans la difficulté. Ce qui est dommage, c’est de ne pas avoir su se mettre à l’abri bien avant. La dernière possession a été bien joué, mais avant ça on a eu au moins 5 minutes d’errance totale. On a tenté une succession de tirs qu’on appelle des “lucky shots”, c’est-à dire qu’ils espéraient bien sûr les réussir. On sait très bien que ce n’est pas ça qu’il fallait faire pour assurer la mise. Notre meneur de jeu (NDLR: Travis Trice) aurait porté une lourde responsabilité si on s’était incliné ce soir. J’ai beaucoup communiqué avec lui pendant le match car c’est un jeune joueur talentueux, mais il manque de repère. Il a voulu faire à sa sauce ce soir en n’écoutant pas, et il a failli nous faire perdre le match (…) On a eu des nouvelles de (Xavier) Cooks (NDLR: l’Australien est blessé au genou depuis cet été ) , qui étaient plutôt bonnes. Il reprend le basket, donc on va suivre son cas de près. On n’a pas un surcroît de masse salariale, donc il faut être patient et trouver la bonne opportunité qui va aider l’équipe“.

Les 6 paniers à trois-points (en 12 tentatives) de l’arrière américain Gabe York (1,90m, 26 ans) ont pesé lourd dans la balance.

Cette victoire est un gros soulagement”, a reconnu celui-ci. “En Coupe d’Europe, on réussit à domicile, mais en Championnat, on était réellement en difficulté. On avait perdu 3 matches à la suite, et ce n’était vraiment pas acceptable. Je me sens bien. Jerai (Grant) m’a posé de bons écrans, et Damien (Inglis) m’a fait de bonnes passes. Je suis un joueur très confiant en général, et le coach sait que je ne vais pas essayer shooter 30 fois par match. Je suis un joueur d’équipe, je veux aider mes coéquipiers. Le coach m’a donné plus de liberté, et mes coéquipiers ont fait un bon boulot en me mettant dans de bonnes positions. Le coach comprend quel joueur je suis, et me donne plus d’implications. Dans les transitions, on a pris des shoots trop rapidement, et ça devenait dangereux. On doit s’améliorer en prenant plus de rebonds défensifs. Notre public nous aide pendant le match, ça nous pousse à donner toujours plus pour ne pas les décevoir. Notre équipe va prendre confiance. Je pense qu’on peut être très bon“.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements