Grèce: Les joueurs d’Olympiakos sont-ils victimes d’un environnement toxique ?

Sacha RUTARD
0

Trois joueurs de l’Olympiakos, Giorgos Printezis, Kostas Papanikolaou et Antonis Koniaris ont envoyé une lettre à la fédération grecque afin de l’alerter sur le fait qu’il leur est difficile de rejoindre une équipe nationale coachée par Rick Pitino qui est également employé par le Panathinaikos, leur ennemi mortel.

Le président de la Fédération grecque, Giorgos Vasilakopoulos, s’est entretenu avec le journal “To Vima” et a donné son point de vue sur ce sujet brûlant en Grèce.

«La lettre n’a pas été écrite par les joueurs eux-mêmes et il est malsain de miner l’équipe nationale pour le bénéfice d’autres intérêts. Les joueurs ont leur propre personnalité et leurs opinions pour ne se laisser emporter par quiconque. Je ne pense pas que ça vaille la peine de s’inquiéter. Les trois joueurs vont sûrement réévaluer leur position et être présents avec l’équipe nationale l’été prochain ».

Le secrétaire général du ministère grec des Sports, Giorgos Mavrotas, a parlé d’un “environnement toxique” auquel les joueurs sont exposés.

“L’équipe nationale n’appartient ni au président de la fédération ni à l’entraîneur. Nous devons sortir cela des esprits des fans. Quand quelqu’un entraîne un club, cela ne signifie pas qu’il ne peut pas travailler pour l’équipe nationale. Je pense que les trois joueurs de l’Olympiakos n’auraient pas de problème à être entraînés par Rick Pitino s’il n’y avait pas eu cet environnement toxique ».

Photo: Giorgos Printezis (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements