Russie: Crise du basket, l’avis d’un entraîneur de SuperLeague

Sacha RUTARD
0

Après le renvoi d’Evgeni Pashoutine d’Avtodor, pour la première fois de l’histoire de la VTB League, il n’y avait plus d’entraîneur russe dans la compétition. Et une question s’est posée de savoir qui dirigera l’équipe des « étoiles de la Russie » lors du All-Star Game.

Après une période de chômage, Oleg Okulov a pris en mains Runa Moscou en SuperLeague 1 -une sorte de deuxième division- et les Izvestia lui ont posé la question de savoir ce qu’il pense de cette absence de coaches russes dans leur propre pays.

“Ceci est une donnée pour aujourd’hui. Les meilleurs clubs préfèrent les étrangers et, pour le nombre minimum d’emplois sur lesquels les spécialistes russes peuvent compter, il existe la plus haute concurrence. Par conséquent, tôt ou tard, un tel moment allait arriver. En Russie, on pense souvent qu’un mercenaire fonctionnera certainement mieux qu’un entraîneur local et le club lui fournira de bien meilleures conditions. Ce n’est pas qu’une question de basket-ball. Par exemple, lorsque le club de football du Zenit a invité Dick Advocaat à travailler, l’équipe a commencé à se déplacer en charters. Ne croyez pas que je ressente quelque ressentiment que ce soit, mais si l’entraîneur russe occupe le poste, ils le négligent un peu: ils disent qu’ils peuvent tout gérer. Nous devons apprendre à nous faire respecter.”

Oleg Okulov estime par ailleurs que le niveau de la Super League russe n’est pas en croissance:

“Beaucoup en parlent, mais je ne suis pas d’accord. La compétition a augmenté en raison du fait que les joueurs forts sont répartis entre différents clubs. Mais regardez leur âge, tous des joueurs de 30 ans et plus. Le niveau augmenterait dans le cas où beaucoup de jeunes talents se présenteraient, le jeu deviendrait plus agressif, et tout cela serait complété par la compétence de mercenaires de qualité. Alors oui, nous pourrions parler d’un mouvement vers l’avant.”

L’entraîneur de l’équipe nationale russe Sergei Bazarevich s’est également plaint du fait que de nombreux joueurs en fin de carrière jouent dans la SuperLeague et a même suggéré de limiter l’âge à 25–26 ans. Qu’en pense Oleg Okulov ?

“Peut-être devrions-nous changer quelque chose dans le système de formation des joueurs ? L’entraîneur de l’équipe nationale pense que la réduction de l’âge en SuperLeague 1 est le principal problème du basket-ball national ? Je vous assure que si nous faisons quelque chose comme cela, le tournoi se transformera en un marécage tel que les spectateurs ne viendront plus du tout assister aux matches Ce n’est pas la racine du mal, nous devons regarder en arrière d’autres problèmes (…) Je ne blâme personne en particulier pour le chaos actuel, y compris le président de la Fédération, Andrei Kirilenko. Après tout, je ne connais pas les problèmes qu’il affronte. Mais je vois ce qui est. Pour remédier à la situation, il faut que l’État en fasse la demande. Nous pouvons nettoyer. Lorsque nous en avons besoin, nous pouvons résoudre tous les problèmes. Pour ma part, je suis toujours prêt à étudier, à faire des stages, à participer à des camps d’entraînement, à aider autant que possible à l’école où j’ai travaillé … Bien sûr, je rêverais de voir de l’intérieur comment se préparent les clubs NBA, mais je n’ai pas leurs fonds.”

Photo: VTB League

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

janvier 2020
LMMJVSD
« Déc  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements