Svetislav Pesic, coach de Barcelone à propos de l’ASVEL: “ils ne sont pas favoris, mais ils peuvent nous battre”

Sacha RUTARD
0

L’ASVEL sera ce soir dans l’antre de l’ogre catalan. Avec 10 victoires et 3 défaites, le FC Barcelone est deuxième de l’Euroleague, derrière Anadolu Efes (11-2) et à égalité avec le Real Madrid. Le Barça est composé d’une myriade d’étoiles dont la plus brillante est l’Hispano-Monténégrin Nikola Mirotic (2,08m, 28 ans) qui présente des stats flambantes: 19,6 points, 63,2% de réussite à deux-points et 6,8 rebonds pour 21,5 d’évaluation.

L’effet de surprise ne peut plus jouer pour l’ASVEL et le Barça l’attend de pied ferme d’autant qu’il doit se faire pardonner après son échec à domicile face à Unicaja Malaga ce week-end (95-105). Le coach Svetislav Pesic a montré sa méfiance lorsqu’il a été interrogé par les médias espagnols:

“C’est une équipe avec beaucoup de qualité, très dangereuse. C’est une équipe qui joue avec caractère et enthousiasme. De plus, ils sont très athlétiques. Tous les joueurs ont un très bon physique et sont bons en transition et en contre-attaque. Ils sont très bons en défense et ils ont réussi à battre des équipes qui sont en haut du classement. Ils savent qu’ils peuvent rivaliser avec toutes les équipes. Ils sont très dangereux pour nous, ils ne sont pas favoris, mais ils peuvent nous battre.” 

Non, Svetislav Pesic ne prend pas l’ASVEL à la légère:

La priorité est de gagner, mais il est toujours important de s’améliorer en défense, ce n’est pas quelque chose de nouveau. Les entraîneurs parlent d’abord de défense puis de rebonds défensifs. Nous nous entraînons et essayons de nous améliorer dans les aspects de base du basket-ball. On parle beaucoup de confiance et cela s’applique à l’attaque, mais aussi à la défense, ce que nous n’avons pas fait contre Unicaja. Nous devons progresser et nous préparer mentalement et physiquement pour le match de ASVEL, c’est essentiel.”

Le coach du Barça a par ailleurs rendu hommage à Tony Parker, le président du club villeurbannais :

“Il est l’un des meilleurs joueurs d’Europe qui a joué en NBA. Pour les joueurs européens, ce n’est pas facile de jouer au poste de meneur. Je le respecte beaucoup, les Européens qui réussissent en NBA sont très bons, ils ont le sens de la compétition et si un joueur comme lui ou Ricky (Rubio) peut rivaliser avec les Américains, c’est quelque chose à respecter. Il a été l’un des meilleurs joueurs de NBA à cette position. “

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements