Laetitia Guapo, N°1 mondial au 3×3: “Les JO? Il ne reste plus qu’à faire partie de l’équipe et se qualifier”

Pascal Legendre
0

Laétitia Guapo (1,82m, 24 ans) est actuellement la meilleure joueuse de 3×3 au monde puisqu’à la fin de la saison elles se retrouve numéro 1 au ranking mondial de la FIBA. Elle devrait aussi être retenue pour le Tournoi de Qualification Olympique qui va se tenir en Inde du 18 au 22 mars au cours duquel l’équipe de France doit valider son billet pour Tokyo’2020. Elle a un emploi double puisque c’est aussi la leader en Ligue Féminine du Charnay Basket Bourgogne Sud qui s’est lancé dans une opération maintien pour sa première saison à ce niveau. Voici la deuxième partie de l’interview. La première est ICI.

Sur un plan personnel, ça marche bien pour cette première vraie saison en Ligue Féminine ?*

J’avais joué en Ligue 1 pendant deux ans (NDLR : au Cavigal Nice en 2013-14 et 2015-16) mais j’étais jeune et je n’avais pas le même rôle dans l’équipe.

Transiter par la Ligue 2, Roanne, Reims et donc Charnay, était la bonne voie pour se retrouver compétitive à 24 ans en Ligue Féminine ?

Ça a été mon choix après l’INSEP. Je suis restée trois ans à Nice. On était en Ligue 2 avant de remonter en Ligue et c’est vrai que j’étais jeune, que je n’avais pas beaucoup de temps de jeu, et surtout je faisais mes études à côté. J’ai eu mon concours de prof d’EPS et c’est vrai que ça prenait du temps. La Ligue c’est un peu compliqué car à l’école, ils ne sont pas tout le temps réceptif. C’est pour ça que j’avais fait le choix de la Ligue 2 et aussi pour avoir du temps de jeu et des responsabilités. Je ne regrette pas du tout d’avoir fait ce choix-là, de prendre le temps de redescendre pendant trois ans et de remonter en plus avec Charnay avec qui on a été champion de France. C’était une super opportunité. J’ai trouvé un coach qui m’a fait confiance et ça m’a beaucoup aidé pour avoir confiance en moi et me développer.

Dans les clubs où vous étiez, étiez-vous plusieurs à faire des études en même temps ?

Non. Deux ou trois qui font les deux dans une équipe c’est le grand maximum. Ça demande de l’organisation et de la volonté. Il faut se lever à 6h30 alors que les autres filles de l’équipe vont se lever à 10h avant l’entraînement. Tu vas au cours de 8h à 10h et après tu cours vite à l’entraînement. Après l’entraînement, tu te douches, tu manges dans ta voiture avant de retourner en cours et après tu retournes à l’entraînement. Beaucoup de filles essaient de le faire et la fatigue fait qu’au bout d’un moment, par exemple l’après-midi on préfère faire la sieste que d’aller en cours. Je sais que ça me faisait du bien d’avoir quelque chose à côté pour mon équilibre, de voir d’autres personnes, de faire d’autres choses. Travailler cérébralement c’est super important pour moi.

Exercez-vous votre métier actuellement ?

Après mon concours j’ai été mutée dans l’Académie de Lyon alors que Charnay est dans l’Académie de Dijon. J’avais déjà dû trouver un poste pas trop loin de Macon pour un mi-temps. Le plus proche c’était Bourg-en-Bresse. Ça me faisait 45 minutes de route et j’y allais trois fois par semaine. C’était assez chronophage, ça me fatiguait de faire de la route, tout ça avec deux entraînements par jour. On a dans l’Education Nationale un système de mutation et j’avais demandé de rester dans l’Académie de Dijon pour essayer d’avoir un mi-temps plus proche d’ici et j’ai été mutée dans l’Académie de Créteil. Impossible de jouer à Macon et d’exercer là-bas. J’ai demandé au recteur de Créteil de me mettre en disponibilité. Les sportifs de haut niveau ont droit de faire ça chaque année pendant dix ans. On conserve ainsi le bénéfice de notre concours mais

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

décembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements