Allemagne – Stefan Koch: “le meilleur basket du monde se joue en Euroleague”

Sacha RUTARD
0

Stefan Koch est une personnalité reconnue du basket allemand. Il travaille aujourd’hui comme consultant sur la chaîne MagentaSport après avoir collaboré avec SPORT1, Premiere et Sportdigital. Avant cette carrière télévisuelle, il fut coach en première division allemande pendant deux décennies et élu Entraîneur de l’Année en 2000 et 2005. Il a donné son avis sur ce qui sépare aujourd’hui la NBA et l’Euroleague et qui est pour lui de plus en plus ténu.

“La réponse à cette question pourrait être tout simplement: Luka Doncic ! Le Slovène de 20 ans est actuellement, aux côtés de James Harden, LeBron James et Giannis Antetokounmpo, un candidat au trophée de MVP de la ligue. Aucun joueur ne montre mieux que l’enfant prodige européen à quel point le basket-ball de première classe du vieux continent est proche de la ligue professionnelle nord-américaine, qui flottait autrefois dans ses propres sphères”, lance t-il en rappelant que Luka Doncic a été formé au Real Madrid.

“Les meilleurs joueurs du monde jouent en NBA, mais le meilleur basket du monde se joue en Euroleague – cela semble exagéré, mais il y a des arguments pour cette déclaration”, estime Stefan Koch. “Bien sûr, le niveau de talent individuel en NBA est toujours inégalé, en particulier dans le domaine de l’athlétisme, où l’ultime est réuni. Mais dans un match en Euroleague, chaque séquence est très compétitive, contrairement à la NBA, où l’intensité est beaucoup plus volatile. Cela est également dû au fait qu’il y a moins de matches (34 contre 82) et que chacun est donc plus important. La saison régulière de NBA avec ses 82 matchs signifie également que les stars sont épargnées ici et là.”

“Une défense forte joue un rôle beaucoup plus important en Europe. La complexité tactique est plus grande qu’en NBA, où le 1-1 est également mis en avant par les règles du jeu. Les Américains le reconnaissent désormais également. « On pense généralement que les meilleurs entraîneurs sont Américains. Mais j’ai dû en rire à chaque fois que je voyais un match en Eurocup ou en Euroleague parce que j’étais tellement impressionné par le niveau de coaching », a déclaré Larry Brown, le seul entraîneur à remporter un titre universitaire et NBA quand il a coaché pour une première fois une équipe européenne, Turin, la saison dernière à l’âge de 77 ans.”

“Le rôle des Américains en tant qu’enseignants et celui des Européens en tant qu’élèves s’est rompu depuis longtemps en faveur d’un transfert dans les deux sens. Dernièrement, la Coupe du monde en Chine, en septembre, a ouvert les yeux aux dernières personnes qui n’en étaient pas convaincus. La sélection NBA des États-Unis – bien que sans top stars – a déçu avec une septième place, alors que l’Argentine a atteint la finale sans un professionnel de NBA actuel, mais avec sept joueurs sous contrat en Europe à l’époque.”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements