Quand Jimmy Baron de Châlons-Reims a joué avec son frère Billy de l’Etoile Rouge de Belgrade

Le site de l’Euroleague évoque le cas des frères Baron, le meneur Billy (1,88m, 29 ans) de l’Etoile Rouge de Belgrade, qui a a joué une année sous le même maillot que Jimmy (1,91m, 33 ans), l’arrière de Châlons-Reims. C’était au Spirou Charleroi lors de la saison 2015-16.

Les frères Baron ont été à bonne école puisque leur père Jim était coach dans les universités de NCAA Division I à Saint-Francis, Saint-Bonaventure, Rhode Island et Canisius depuis leur naissance jusqu’à sa retraite en 2016 date à laquelle ses deux fils avaient trouvé le chemin de l’Europe.

“Nous avons développé cet amour naturel pour le basket-ball et il est resté avec nous pour le reste de nos vies”, confie Billy Baron. “Je ne pensais pas que mon frère et moi ayons une chance de pouvoir pratiquer un sport à un niveau très élevé, mais nos parents nous ont enseignés le dur labeur.”

Jimmy, le frère aîné, est venu le premier en Europe pour y jouer. Il a fait ses débuts professionnels en 2009 en Turquie avec Mersin et il a également joué pour Bilbao en Espagne. Puis il a atterri avec l’équipe où il a eu son plus grand succès à ce jour, le Lokomotiv Kuban Krasnodar en Russie, car il y a gagné l’Eurocup en 2013. À cette époque, alors qu’il jouait pour son père à l’Université de Canisius à Buffalo, dans l’Etat de New York, le cadet Billy a dû faire le tour de nombreux sites Web pour regarder son frère jouer.

“[Il jouait] généralement six ou sept heures avant moi, quand j’étais à l’école puis au collège, alors je regardais ses matchs pendant les cours”, se souvient Baron. “Parfois, il jouait quand nous nous entraînions et mon père était l’entraîneur, donc je lui disais” Papa, nous devons nous entraîner plus tard et aller regarder le match de Jimmy! “”

Puis la chance s’est présentée à Billy de suivre les traces de son frère avec un premier contrat professionnel au Rytas Vilnius.

“Je m’étais renseigné sur le basket-ball européen à cette époque: les clubs qui sont bons … et je savais déjà que Rytas était un bon club”, se souvient Baron. “J’ai eu l’occasion d’aller dans un camp d’entraînement NBA, mais j’ai décidé d’aller à Rytas à la place parce que je savais que c’était une bonne situation.”

Pour la saison 2015-16, le destin a ainsi réuni Jimmy et Billy dans la même équipe, le Spirou Charleroi en Belgique, où ils ont joué ensemble en Eurocup. Malgré le fait que Billy ait obtenu une moyenne de 20,7 points, se classant deuxième de la saison régulière et que Jimmy a ajouté 14,7 points, Charleroi n’a pas avancé bien loin. Cependant, Billy considère toujours cette saison comme l’un des moments forts de sa carrière.

“J’aurais aimé que nous puissions le faire plusieurs fois encore. Ne pouvant pas trop se voir, je repense à ces moments où nous nous voyions tous les jours… Nous vivions dans le même bâtiment, j’étais au deuxième étage et il était au troisième, et cette année a passé très vite. “

C’était une saison spéciale précisément parce que les frères Baron sont très proches, même s’ils se voient à peine au cours de l’année. Ayant grandi ensemble dans le basket, ils partagent une même éthique de travail.

“Mon frère a vraiment établi une norme pour moi que j’essaie de vivre. J’essaie de travailler aussi dur que lui, ce qui est vraiment difficile à faire… Nous nous poussons l’un et l’autre et c’est vraiment sain”, dit Billy.

Une chose qu’ils n’ont pas encore faite est de jouer l’un contre l’autre au niveau professionnel.

«Nous nous tuerions», dit Billy d’un ton complètement sérieux. “Il serait difficile de se concentrer uniquement sur le match de basket.”

Photo: Jimmy et Billy Baron (Spirou Charleroi)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2020
LMMJVSD
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements