Quentin Serron (Strasbourg): “Ca fait du bien de voir les spectateurs qui nous applaudissent”

Sacha RUTARD
0

Battue, de quinze points (83-98), aujourd’hui hors du top 8 (9e), mais pas malheureuse. Telle est la SIG Strasbourg à la suite de son match au Rhénus face à l’AS Monaco qui possède il est vrai une classe supérieure et qui s’est remise dans le droit chemin après son échec initial dans le top 16 de l’Eurocup.

 
« On a fait un bon match. J’ai félicité les joueurs pour leur courage et leur énergie. Je leur ai surtout dit que c’était la voie à suivre”, a lancé le coach Vincent Collet en conférence de presse, qui estime que son équipe peut avoir des lendemains qui chantent. “On va se réorganiser. On va bientôt avoir une équipe différente puisqu’on va avoir un pivot qui va arriver très vite. Et probablement, un autre joueur dans la foulée. Le maître mot de cette rencontre, c’était l’état d’esprit et c’est ce que le public attendait. Là,  ce qui est vraiment intéressant, c’est qu’il y avait une vraie révolte et une volonté de se battre. Il faut bien récupérer car on va jouer avec la même équipe mardi. Il faut qu’on aille à Holon avec de l’ambition, c’est notre objectif. Il faut qu’on ait le même état d’esprit. J’ai fait le choix de ne jouer qu’avec les pros. C’était difficile pour les jeunes de jouer dans cette cour là mais c’était surtout pour responsabiliser les joueurs qui étaient là. Ils ont répondu présents. Il y a vraiment des comportements remarquables. Ce soir, on a fait 24 passes contre la meilleure défense du championnat. C’est plaisant d’avoir eu cet investissement. On avait besoin de cette combativité et ça veut dire qu’on n’en est pas dépourvu. Le fait d’avoir une rotation resserrée a pu y contribuer. Il faudra qu’on fasse plus avec le retour de Damien (Inglis) et l’arrivée du pivot.
Damien était très grippé. Il était hyper courbaturé hier et l’était encore aujourd’hui. Malgré les remèdes du médecin, il avait encore du mal à sortir du lit à 16h.  Il est soigné depuis quelques jours, donc il devrait pouvoir jouer mardi. On aura le pivot pour Nanterre sous réserve de qualification.
On regarde le marché pour trouver un arrière. On a une enveloppe, donc on est contraint. Il faut qu’on aide cette équipe. Maintenant, il faut qu’on continue dans cet esprit-là pour faire mieux. »

Le combo belge Quentin Serron, qui a mis le nez à la fenêtre avec 14 points à 7/10 aux tirs a retiré également beaucoup de positif du match:


 « Vu les circonstances, on a montré un très beau visage. Physiquement, on s’est bien battu. On a un peu craqué à la fin. Monaco reste une équipe avec une grande qualité à chaque poste. L’effectif tourne, donc les joueurs qui rentrent, se donnent à fond. Malgré la défaite, ça fait du bien de voir les spectateurs qui nous applaudissent quand on sort du terrain. C’est ce qu’ils attendaient. C’est encourageant pour la suite. Il faut continuer à se battre. Je pense que le public sera derrière nous et ça va finir par payer. Quand il y a des absents, il faut donner encore plus pour combler le manque et c’est le bon état d’esprit qu’on a eu ce soir. On termine à 24 passes décisives, donc on a quand même su se trouver même si certains joueurs n’étaient pas à leur poste habituel. On a quand même réussi à montrer un jeu agréable en attaque. Le coach m’a demandé de continuer à shooter quand j’étais ouvert et c’est ce que j’ai fait. J’essaie de prendre chaque match avec le même état d’esprit. Aujourd’hui, j’ai apporté plus que d’habitude offensivement.  Forcément, c’est compliqué mentalement d’enchaîner les défaites. C’est important de penser au positif de chaque match et apprendre de nos erreurs. Il faut continuer à avancer, on ne peut pas vivre dans le passé. »

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2020
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements