Jean-Denys Choulet (Roanne): “On ne peut pas se contenter d’un match encourageant”

Sacha RUTARD
0

Revenir d’un déficit à la mi-temps de 18 points (32-50) face à la JDA Dijon 2019-20 est déjà un petit exploit même quand c’est réalisé à domicile, mais au final la Chorale de Roanne a connu l’échec hier soir à la Halle Vacheresse (87-93) et étant donné sa position, elle ne peut pas se permettre de se contenter de prestations encourageantes. C’est ainsi que l’a entendu son coach Jean-Denys Choulet en conférence de presse.

“On peut pas dire que les gars ont lâché, on s’est battu avec nos armes. C’est le même constat. Il y a un chiffre qui parle : 48 points du banc de Dijon, 14 points du nôtre. C’est pas possible, on peut pas jouer à six. On va demander à Marcquise et Ian de marquer 100 points à deux ? On peut pas se contenter d’un match encourageant, il nous faut des victoires à domicile car sur la route on a du mal. Revenir à -5 contre Dijon c’est déjà un exploit. Ils nous ont dominé, on a tout essayé, mais c’est une équipe plus forte que nous.»

De fait, Marcquise Reed et Ian Miller ont mis à eux deux 59 des 87 points de l’équipe. Brice Johnson en a planté 12 et les 6 autres marqueurs se sont contentés d’inscrire entre 2 et 4 points.

«On a assuré l’essentiel, la victoire, après une très belle première période défensive par rapport au style de jeu de Roanne”, a réagi pour sa part le coach de la JDA, Laurent Legname. “On peut tuer le match en début de troisième quart mais on y arrive pas et ils trouvent de l’euphorie par deux joueurs. C’est devenu un match olé olé, on a été fort dans la tête pour refaire un break dans le dernier quart. ça prouve la solidité de mes joueurs dans un tel contexte. On a un groupe mûr, mature, on a eu très chaud mais on l’a emporté, c’est ce qui compte au final.»

Sérénité, c’est le mot clé dans les propos du meneur Axel Julien:

«On a fait une très belle première mi-temps. On les a laissés prendre confiance sur le troisième quart, on a un peu moins bien défendu mais ils mettent des shoots de haut niveau. Miller et Reed ont mis des shoots très dur à défendre, il faut les féliciter pour ce retour. On a réussi à garder la tête froide, on savait que ça n’allait pas durer 20 minutes. On a été sérieux jusqu’au bout, on a mis les paniers qu’il fallait. Notre saison nous permet d’avoir cette sérénité, si on perd on fait une déconvenue mais ça ne met pas un coup d’arrêt à notre saison.»

Photo: Jean-Denys Choulet (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements