La Belgique aux JO – Julie Allemand: “Nous ne devons plus avoir peur de personne, même des Etats-Unis !”

Sacha RUTARD
0

La Belgique s’est qualifiée pour les Jeux Olympiques, ce qui fait dire à la meneuse de l’ASVEL, Julie Allemand:

« On continue à écrire l’Histoire »

Ce n’est que la deuxième fois qu’une équipe féminine belge est ainsi récompensée après les Red Panthers en hockey en 2012.

«C’est énorme: je ne me rends pas encore compte que je serai à Tokyo. Quelle joie! Quelle satisfaction aussi tant on a travaillé et investi pour rendre cet exploit possible. »

Les Belgian Cats ont provoqué un remarquable élan populaire au Versluys Dôme d’Ostende qui a été garni de 5 500 spectateurs les trois fois. Ce ne fut pourtant pas une partie de plaisir car les Belges ont été vaincues le premier jour par le Canada (56-61). Il leur a fallu ensuite s’imposer au Japon (92-84) et à la Suède (61-53) qui s’est avérée coriace puisqu’elle était en tête à la mi-temps (23-21).

La MVP des Finals WNBA 2019 Emma Meesseman (24 points, 5 rebonds, 4 passes, 3 interceptions) a encore fait des prouesses pour tirer son équipe d’affaire. Julie Allemand (10 points, 5 passes, 4 rebonds) a également apporté une solide contribution. Ann Wauters, qui va être invitée à 39 ans aux JO pour services rendues au basket belge, a passé moins de 7 minutes sur le terrain pour une évaluation négative (-2).

« Un rêve est devenu réalité parce qu’on a tout fait pour l’assouvir : quel soulagement», a déclaré au Soir Emma Meesseman dont le palmarès international est déjà conséquent. «Mais rien n’est comparable à cette victoire, dans une salle en feu, devant la famille et les amis. On va aux Jeux et on va en profiter ! »

Dans l’euphorie, Julie Allemand, s’est montrée très ambitieuse:

«Nous ne devons plus avoir peur de personne, même des Etats-Unis ! Quand on impose notre jeu, nous faisons partie des meilleures équipes du monde. Les JO, c’est le plus haut niveau, un cercle réservé à 12 nations, un sommet pour tout sportif professionnel. Mais on peut encore mieux, on doit devenir plus ambitieuses et on va y aller avec l’intention de nous hisser en quarts de finale. A ce stade, la Coupe du monde (NDLR : conclue à la 4e place) nous a prouvé que tout était possible. »

Photo: Julie Allemand (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2020
LMMJVSD
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements