France 85, Monténégro 66: Les Bleus à l’usure

Sacha RUTARD
0

S’appuyant sur les joueurs du Buducnost Podgorica, le Monténégro s’est montré pendant trente minutes dur à cuire ce soir au Vendéspace. Nikola Ivanovic a fait un festival derrière la ligne à 6,75m (5/5 pour 24 points). Tout le contraire du naturalisé Justin Cobbs à côté de ses baskets (4 points à 2/8, aucune passe).

Seulement, les Monténégrins ont été usés par l’équipe de France plus athlétique et plus complète, qui s’est offert une large victoire (85-66) qui peut s’avérer utile en cas de point-average final.

Sur ces deux matches, ce sont les intérieurs Moustapha Fall (12 points, 6 rebonds), qui a confirmé qu’il est quasi indispensable durant ces fenêtres hivernales, et le rookie Guerschon Yabusele (15 points à 6/7) qui ont marqué des points. Car si la prochaine fenêtre internationale n’est qu’en novembre, d’ici là, il y a les Jeux de Tokyo et voici deux sérieux postulants.

Lahaou Konate était introduit dans le cinq de départ avec Axel Julien, Axel Bouteille, Amath Mbaye et Moustapha Fall. Les Bleus servaient abondamment le géant Fall (9 points à 4/5 en première mi-temps) qui se distinguait par ailleurs en effectuant deux contres sur Justin Cobbs. Cela allait le convaincre de ne plus mettre les pieds dans la peinture ! Si les Bleus défendait bien, ils n’étaient pas en réussite une fois encore et le score évoluait avec lenteur (8-9, 8e).

Guerschon Yabusele épatait la galerie avec un dunk rageur en pénétration après un trois-points. De quoi donner un + 6 à la France (18-12) après un quart-temps. Les Bleus jouaient avec sérieux et sur un trois-points de Hugo Invernizzi un premier écart de plus de dix points était enregistré (23-12). Seulement les Monténégrins retrouvaient “la patte”, notamment le meneur Nikola Ivanovic (12 points dont un 2/2 à trois-points en première mi-temps). Si bien que les Monténégrins grâce à l’intérieur Marko Todorovic et aussi à nombre de lancers-francs égalisaient à 36 avant de recéder un peu de terrain avant la mi-temps (40-38).

Photo: Axel Bouteille (FIBA)

Avec Axel Julien à la manoeuvre et son compère de Dijon Alexandre Chassang à la finition, la France infligeait un 13-2 à son adversaire en un peu plus de trois minutes. Lahaou Konate s’occupait tout spécialement du cas Justin Cobbs.

Mais encore une fois le Monténégro revenait peu à peu avec des paniers bonifiés y compris un de Danilo Nikolic au buzzer et dans une position acrobatique. 55-52. Un match de séries et l’avantage après trois quart-temps était encore insuffisant (60-54).

Avec l’anguille David Michineau et toujours Moustapha Fall royal au pivot, la France se bâtissait un nouvel écart: 74-59 (35e). Est-ce la fatigue? En tous les cas, les Monténégrins ne trouvaient plus la cible. Cette fois, pas de retour. Au contraire, les Bleus se libéraient complètement et le plus gros écart a été enregistré sur la ligne d’arrivée.

La boxscore est ICI.

Photo: Guershon Yabusele (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements