Jeremy Lin est retourné en Chine pour reprendre la saison de CBA: “Le monde a plus que jamais besoin du basket-ball”

Sacha RUTARD
0

Jeremy Lin (1,91m, 31 ans) est retourné en Chine dans le but de rejoindre la CBA qui se prépare à conclure la saison après une interruption de près de trois mois en raison de la pandémie de coronavirus. La compétition devrait reprendre avec les 20 équipes regroupées dans une ou deux villes, avec un calendrier de saison régulière et des playoffs tronqués et des matches à huis-clos.

Sur les réseaux sociaux, l’ancien NBAer d’origine taïwanaise a écrit:

“Cela a été deux mois incroyables en se concentrant sur la salle… Le basket-ball n’a jamais été aussi important. Le monde a plus que jamais besoin du basket-ball “.

Avant de pouvoir retrouver son équipe, Lin, comme tous les joueurs étrangers de retour en Chine, passera deux semaines en quarantaine. Cela ne l’effraie pas:

“Je suis prêt à m’entraîner dans ma chambre pour les 14 prochains jours après quoi je retournerai sur le terrain avec mes coéquipiers et je terminerai cette saison en donnant le meilleur de moi-même.”

Jeremy Lin jouit d’une énorme popularité en Chine, et tourne en moyenne à 24,2 points, 5,8 rebonds et 5,8 passes par match pour les Ducks de Pékin, qui avec 19 victoires et 11 défaites sont sur le point d’entrer en playoffs.

Avant de revenir en Chine, Jeremy Lin n’a pas apprécié que le président américain Donald Trump ait qualifié le Covid-19 de “virus chinois” et l’a fait savoir sur les réseaux sociaux:

« Je souhaite que vous souteniez puissamment les personnes vulnérables qui vont souffrir de notre mauvaise gestion de ce virus, y compris celles qui seront affectées par le racisme que vous avivez. »

À ce jour, les étrangers qui sont retournés en Chine sont outre Jeremy Lin, Ty Lawson, Donatas Motiejunas, Sonny Weems, Kyle Fogg, Marko Todorovic, Antonio Blakeney, Ekpe Udoh et Pooh Jeter (ex-Limoges).

Hamed Haddadi, ancien pivot de la NBA, est détenu dans son Iran natal, où la pandémie a également durement frappé. Son équipe, Nanjing, travaille avec l’ambassade de Chine en Iran pour l’aider à son retour. Lance Stephenson, qui en est à son premier passage dans la ligue chinoise, a indiqué qu’il reviendrait.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements