Euroleague: Le président du CSKA Moscou à propos des modestes prestations de Kosta Koufos: “la première année est consacrée à l’adaptation”

Sacha RUTARD
0

Visiblement, le président du CSKA Moscou Andrei Vatutin aime s’exprimer dans les médias russes et c’est cette fois Kommersant qui a recueilli ses propos. Il y a notamment évoqué la transition effectuée à l’inter-saison par le champion de l’Euroleague 2019, avec les départs du trio Nando De Colo, Sergio Rodriguez, Corey Higgins.

“Six joueurs ont quitté le CSKA. Plutôt, pas seulement six joueurs, mais les joueurs qui ont déterminé le visage de l’équipe. De plus, au tout début de la saison, Will Clyburn, le MVP du Final Four de l’Euroleague, s’est blessé. Il était un joueur incroyablement important pour nous. Clyburn est unique dans le basket-ball moderne. Il peut jouer les positions 1 à 4 et défendre contre des joueurs aux mêmes positions. Pour nous, c’était un trou tangible. Le CSKA avec Clyburn et le CSKA sans lui sont deux équipes différentes. Par conséquent, depuis la blessure de Will, nous essayons en fait toujours de combler quelques trous et de trouver des réserves internes. La situation a été légèrement rééquilibrée avec la signature d’Howard Sant-Roos (NDLR: un Cubain de 2,01m et 29 ans), qui peut également occuper deux ou trois postes. Mais certainement, il n’est certainement pas aussi efficace en attaque que Clyburn. Sant Roos est super en défense, il nous a donné beaucoup d’énergie. D’une façon générale, c’est une acquisition réussie, mais toujours pas une compensation à cent pour cent. Maintenant ce que je voudrais que vous écriviez tout d’abord, c’est le fait que dans n’importe quel match, l’équipe s’est battu. Il est impossible de blâmer le CSKA du fait de l’absence de caractère. Dans les matchs gagnés, dans les matchs perdus, l’équipe a essayé de trouver une occasion de renverser la tendance. Et le caractère est très important. Le deuxième plus, probablement, c’est que nous avons un bon groupe. C’est ce qui nous inquiétait, ce que nous semblions perdre par rapport à la saison dernière. Cette équipe est très sympathique.”

Le président du CSKA évoque plus particulièrement le cas du pivot Kosta Koufos (2,13m, 31 ans) dont les performances (3,7 points et 3,8 rebonds en 17 matches d’Euroleague) déçoivent les supporters moscovites sachant que l’Américano-grec possède 686 matches au compteur.

“Bien sûr, ils attendaient plus de lui. Mais gardez à l’esprit que Koufos s’est blessé, et ce sont deux ligues différentes, la National Basketball Association et l’Euroleague. Il est incroyablement difficile pour quiconque sans expérience de commencer à jouer en Euroleague. Koufos en est un exemple, Ron Baker et bien d’autres basketteurs en sont d’autres. Pour les personnes qui n’ont pas d’expérience européenne, la première année est consacrée à l’adaptation, telle est la réalité objective. En même temps, il me semble que lors des derniers matchs avant la pause, Koufos a été beaucoup plus utile.”

Photo: Kostas Koufos (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mai 2020
LMMJVSD
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements