Euroleague: Le coach espagnol du Zenit Saint-Petersbourg raconte son retour au pays

Sacha RUTARD
0

Xavi Pascual est depuis un mois et demi le coach du Zenit Saint-Petersbourg, club d’Euroleague et de VTB League, dont le meneur est Andrew Albicy que nous avons déjà interrogé sur sa situation en Russie. Depuis, les étrangers ont eu la permission de quitter le club comme le raconte Xavi Pascual à Mundo Deportivo.

«Jusqu’à jeudi dernier, nous nous entraînions régulièrement. Jusque-là, la vie à Saint-Pétersbourg était relativement normale. Mais cette nuit-là, ils ont annulé la VTB League et le club nous a donné la permission aux étrangers de retourner dans nos pays. Et ce même vendredi, Poutine a annoncé que les aéroports seraient fermés à partir de lundi. Soudain, nous nous sommes rendus compte que nous avions un jour pour partir.”

Le coach espagnol a quitté son appartement à deux heures du matin pour l’aéroport et raconte qu’il s’est retrouvé dans une ambiance de science-fiction:

 «Il y avait d’excellents contrôles pour garantir la sécurité: contrôles de la température, contrôle que nous portions des masques et des gants, qui avaient été fournis par nos médecins… Tous les travailleurs portaient des gants et des masques, absolument tout le monde. Les aéroports étaient complètement déserts. Puis nous avons fait Moscou-Madrid, dans un avion où il y avait 10 ou 15 personnes, avec tout le monde très séparé », explique-t-il.

Mais son “aventure” était loin d’être terminée car il s’est retrouvé conduisant en Espagne dans un pays pratiquement sans âme qui vive:

«C’était incroyable de voyager complètement seul sur la route, je n’ai rencontré que des camions de transport et quelques voitures ponctuellement. J’oserais dire qu’en 600 kilomètres je n’ai pas vu plus de vingt voitures », assure-t-il. «Lors de ce voyage, j’ai été arrêté à deux postes de contrôle de la police. Le second était dans les tunnels de Garraf, où j’ai dû expliquer aux Mossos d’Esquadra que j’étais un expatrié qui rentrait chez lui. Ils m’ont reconnu mais j’ai dû présenter toute mes documents, mon passeport, mon visa de travail, le billet d’avion ».

Après 20h, Xavi Pascual est arrivé à sa résidence familiale à Gavà, à quelques kilomètres de Barcelone. 

«Au final, la durée totale du voyage a été de 20 heures. Lundi, je suis allé à l’aéroport pour rendre la voiture de location et ils m’ont à nouveau arrêté. Et maintenant je suis confiné à la maison, comme tout le monde, c’est une situation extrême et tout le monde doit s’adapter », dit-il.

l.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2020
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements