Espagne: l’ACB croit toujours à une reprise de la compétition mais n’indique plus de date

Sacha RUTARD
2

L’ACB a publié ce jeudi un nouveau communiqué et alors que la Ligue Endesa avait été initialement suspendue jusqu’au 24 avril, les clubs ont convenu de ne pas fixer de date de reprise et de rester en contact dans les semaines à venir pour analyser l’évolution de la crise sanitaire et prendre à partir de là des décisions pertinentes.

“Les 18 clubs de l’ACB ont organisé jeudi une conférence vidéo pour évaluer les effets de la période de suspension temporaire et continuer à travailler sur les scénarios futurs”, indique le communiqué. “En conséquence, l’ACB annule la date fixée au 24 avril, et analysera l’évolution de la crise sanitaire dans les prochaines semaines pour prendre des décisions”.

Antonio Martín, président de l’ACB, a ajouté:

“L’objectif de reprendre la compétition reste intact et nous analyserons avec nos clubs la meilleure façon d’y parvenir, en veillant toujours à la santé de tous les participants”.

L’Espagne a connu 950 décès en vingt-quatre heures et son bilan est désormais de 10 000 morts. Plus de 110 000 cas de contaminations ont été enregistrés sur le territoire. Une lueur d’espoir toutefois: la progression quotidienne a légèrement ralenti.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

2 Responses
  1. STEPH87

    Les chiffres sont totalement bidons. Ceux que vous donnez pour l’Espagne, laissent à penser que le taux de mortalité est de 9% ce qui est totalement ridicule.On sait depuis le début que le taux de mortalité du COVID 19 est compris entre 0,5% et 1%, comme la grippe saisonnière.La situation sanitaire sur le bateau de croisière Japonais, au début de l’épidémie, l’avait bien prouvé avec un taux de mortalité faible alors que c’est le pire des scénarios pour une épidémie d’avoir des milliers de gens regroupés dans un lieu confiné.

    En outre, un document du ministère de la santé Italien montre bien que 0,8% des décés seulement, concernent des gens en bonne santé. A contrario, 50% des décès en Italie concernent des gens qui souffraient déjà de 3 pathologies sérieuses ou graves !

  2. OscarAbine

    Steph : “on sait” ? Non, on ne “sait” pas, vous racontez des choses tirées d’on ne sait où, qui plus est dangereuses. Comparer le coronavirus avec la grippe saisonnière est du grand n’importe quoi. Tout comme vos soit-disant documents du ministère de la santé italien (qui ne sont que des chiffres datant du 19 mars et portant sur 2 500 décès, alors qu’aujourd’hui on en dénombre largement plus de 15 000 dans le même pays – et où l’on voit que la principale “pathologie grave”, comme vous dites, est l’hypertension, en rien létale si l’on se soigne).
    En revanche, pour des infos sérieuses, vérifiées, regardez ici : https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/04/07/coronavirus-dans-le-monde-aucun-nouveau-deces-en-chine-pour-la-premiere-fois-depuis-le-debut-de-l-epidemie_6035776_3244.html
    Vous y verrez, pour l’Espagne, 136 675 cas avérés, 13 341 morts. Soit 9,7 % de létalité. Et les chiffres sont issus de l’Université John Hopkins, qui fait référence en la matière, ils ne sortent pas de “on sait”.
    C’est quand même terrible de voir des gens écrire n’importe quoi sur un sujet aussi grave.
    Comme le disent les scientifiques, je vous invite à lire cet article (https://factuel.afp.com/cinq-choses-que-lon-ne-sait-toujours-pas-sur-le-coronavirus), “il y a beaucoup de choses qu’on ne sait pas” sur le coronavirus. Nul besoin donc d’ajouter du n’importe quoi à une situation déjà peu agréable.

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2020
LMMJVSD
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements