Australie: Des mesures drastiques de baisse de salaires en NBL

Sacha RUTARD
1

La Ligue NBL et l’Association des joueurs sont parvenues à un accord qui entraîne des mesures drastiques pour la prochaine saison, en raison de la crise sanitaire.

Premièrement, une limite a été fixée à l’embauche de seulement 2 joueurs étrangers -contre 3 auparavant- pour un total de 10 joueurs par équipe -contre 11- et les salaires seront réduits.

Les joueurs gagnant entre 80 000 $ australiens et 99 000 $ (47 à 58 000 euros) devront faire face à une baisse de salaire de 27,5% et ceux gagnant plus de 200 000 $ (117 000 €) subiront une réduction de 50%.

Les joueurs gagnant moins de 79 000 $ (46 000 €) verront leur salaire chuter au minimum syndical de 58 584 $ (34 500 €).

Tous les joueurs sous contrat pourront l’annuler et explorer des options à l’étranger, mais ils ne pourront pas passer d’une équipe NBL à l’autre. La NBL ne s’attend pas à une ruée des joueurs tentant de quitter la ligue compte tenu de l’incertitude pesant sur les voyages internationaux et des conditions actuelles sur d’autres marchés tels que l’Europe ou la Chine.

La saison NBL commence généralement en octobre, mais elle n’est pas certaine de pouvoir le faire à la rentrée prochaine en raison de la pandémie de COVID-19 en cours.

Le commissaire de la NBL, Jeremy Loeliger, a remercié les joueurs et a déclaré que l’accord montrait une grande unité entre tous les membres de la ligue.

“Nos joueurs sont des ambassadeurs fantastiques pour notre sport et ils comprennent également leurs responsabilités vis-à-vis du jeu et nous continuerons à faire tout notre possible pour les soutenir ainsi que nos clubs, car ensemble nous relevons les défis auxquels nous sommes tous confrontés”, a déclaré Loeliger dans un communiqué.

Par ailleurs, en Australie, on considère que la décision d’augmenter considérablement les contrats de la G League pour les joueurs d’élite sortant du lycée de 125 000 $ à 500 000 $ est un coup dur pour la NBL… Mais c’est aussi le cas pour l’Europe.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. OscarAbine

    Voilà une bonne démarche de réglementer les inévitables baisses de salaire plutôt que de faire ça à la tête du client.
    Il faudrait que cela soit répendu à l’échelon mondial. Ce qui n’arrivera malheureusement pas.

    Par contre, je ne savais pas pour la G League, cette augmentation de salaire. C’est clair que ça va sérieusement impacter le marché des joueurs US…

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2020
LMMJVSD
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements