Le Ministère des Sports espère un retour “à la normale” en août

La FFESSM (la Fédération française d’études et de sports sous-marins) a publié le compte-rendu d’une réunion de travail entre le ministère des sports et les principaux acteurs français du sport de haut niveau. Une stratégie de déconfinement est définie dans ce document, dont la rédaction a été faite par le président du CNOSF, Denis Masseglia, et elle devra être validée au sommet de l’Etat.

On peut y lire que les sportifs pourront bénéficier d’un retour plus ou moins “à la normale” à partir du 11 mai mais que les ligues professionnelles seront quoiqu’il arrive privées de spectateurs jusqu’à la fin de la saison. L’enjeu est de permettre au public de revenir assister aux évènements sportifs en août dont le Tour de France cycliste (29 août au 20 septembre). Si cette volonté est concrétisée dans les faits ce sera forcément un très bon indicateur pour l’ensemble des compétitions de basket au niveau national dont on espère un retour en septembre.

“Reprise du sport professionnel et de l’activité des athlètes de haut niveau : à compter du 11mai – proposition que les athlètes reprennent le chemin de l’entrainement. Le MS va proposer la mise en place du plan de continuité sportive préparée pendant le confinement avec possibilité pour les athlètes de rejoindre les équipements sportifs et une pratique dans un format encore à affiner. Les personnes concernées : une liste d’athlètes ministérielle pourrait être autorisée à reprendre les activités sportives dans le cadre d’une liste d’équipements établie (base travail de l’ANS). C’est l’ANS qui est désignée comme chef de file sur ce dossier.

  • Reprise du sport en plein air pour le grand public : les Français devraient pouvoir « courir, marcher et rouler » en extérieur dans des conditions « normales » à partir du 11 mai
  • Sport pro : proposition d’une reprise des compétitions à huis clos pour les ligues professionnelles jusqu’à la fin de la saison.
  • Mise en place d’une doctrine sanitaire et médicale : sur la base de ce qui va être proposé en inter-gouvernemental et de ce qui va être travaillé par le réseau mis en place par la DS qui est chef de file sur ce dossier. Plusieurs composantes peuvent être proposées :
    o Bilan médical de pré-reprise obligatoire pour les athlètes. Sera proposé par le réseau médical. Pour ce qui est des tests : c’est la doctrine nationale qui s’appliquera. Des protocoles de reprise avec application des gestes sanitaires dans les modèles d’entrainement seront proposés.
    o Doctrine sanitaire pour le retour à la pratique de haute intensité pour les SHN
    o Doctrine médicale et sanitaire pour les Français qui vont reprendre une activité sportive
    o Adaptation par discipline sportive des règles sanitaires
  • Reprise des activités associatives et fédérales :
    Compte tenu de la difficulté de reprendre globalement l’activité sportive, proposition de structurer la reprise en 3 temps :
    o 1 ère étape : du 11 mai au 15 juin : reprise des activités sportives uniquement pour les associations sportives qui souhaitent aider à la reprise de la réouverture des écoles (et donc pas en dehors de ce cadre scolaire). Concrètement, proposition que les associations sportives fassent une offre de service à l’échelle locale coordonnée par
    les FD pour permettre le dédoublement des classes (1 partie de la classe fera cours pendant que l’autre partie fera du sport). 14 fédérations disposent déjà d’une convention avec l’Education nationale. Réflexion en cours pour leur proposer de se mobiliser en priorité.
    o 2 ème étape : partir du 15 juin : les associations qui le souhaitent pourront reprendre leurs activités en petits groupes (proposition de fixer la limite à 30 personnes). Au delà de cette reprise d’activité en petits groupes, proposition que les associations sportives puissent s’associer au dispositif national qui va être mis en œuvre autour
    d’un « plan vacances » : que les associations puissent formuler une offre de service autour de stages sportifs pour les enfants avec une priorité pour les publics qui ne partirons pas en vacances et qui est estimé à environ 200 000 personnes.
    o 3 ème étape : Août / septembre : Rentrée sportive : retour à des activités « classiques » (dans le respect des règles sanitaires et distanciation sociale probablement toujours en vigueur).
    o Reprise des activités fédérales : CNOSF et CPSF sont chefs de file et charge à eux de saisir et de mobiliser les fédérations. Référents au cabinet MS sur ces dossiers :
    Eric Journaux, Cécile Mantel. Souhait de Karim Hérida que le Mouvement sportif organise très régulièrement (1 à 2 fois par semaine) des réunions avec les fédérations pour organiser le travail sur ce dossier. Demande une note du CNOSF sur les scenari
    de reprise des activités dans ce cadre.
  • Reprise des activités du champ commercial du sport (circuit auto, hippodromes, etc.) : proposition que ces activités reprennent progressivement à partir du 11 mai. Objectif : tout rouvrir à partir du 15 juin car forte valeur ajoutée au plan économique, touristique et sanitaire. Attention : reprise complète mais toujours dans le cadre de la doctrine sanitaire
  • Organisation des GESI : PR a indiqué qu’il n’y aurait pas de grand rassemblement jusqu’à mi-juillet (réglementairement parlant cela vise les rassemblements de +5 000 participants). La jauge en-dessous doit être interprétée. La proposition vers laquelle on s’achemine est la
    suivante : tous les grands évènements sportifs à horizon mi-juillet sont annulés ou reportés.
    Objectif : reprise d’activité normale de nos grands évènements à partir du mois d’août. Toutefois, l’organisation de ces GESI doit aussi s’apprécier en fonction de la situation des frontières et des capacités aériennes (cas pour l’Euro d’athlétisme par ex).
  • EAPS : stratégie de réouverture des équipements figurant sur une liste ministérielle progressive à partir du 11 mai. A partir du 15 juin : réouverture complète des installations.
  • Etablissements sous tutelle MS : objectif réouverture dès le 11 mai. L’INSEP travaille à sa réouverture pour le 11 mai mais la date n’est pas encore garantie compte tenu des nombreuses exigences pour assurer la sécurité des athlètes et des agents (…)”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements