Féminines: Laia Palau: “Il est difficile d’atteindre un certain niveau, il est plus difficile encore de s’y maintenir”

Sacha RUTARD
0

Dans une conférence de presse virtuelle, Laia Palau, 40 ans, la capitaine de l’équipe espagnole, n’a pas voulu fixer de date pour sa possible retraite et a assuré que les Jeux de Tokyo reporté en 2021 et l’Euro programmé le même été sont toujours dans son viseur même si elle avance dans le temps prudemment :

“J’aime aller pas à pas et je me concentre sur la fin du confinement, sur la façon dont je vais me préparer à nouveau à affronter la ligue l’année prochaine. D’ici là, il y a encore un long chemin à parcourir.”

L’ancienne joueuse de Bourges assure que l’envie de jouer est toujours là et que c’est le physique qui conditionne la poursuite de l’activité :

“Au début du confinement, j’ai eu un moment de doute, je me disais que m’attendaient cinq mois sans compétition et qu’il était peut-être temps d’arrêter. Les étés avec l’équipe nationale sont toujours exigeants. Je veux vraiment voir si j’arrive en bon état pour ce double rendez-vous. Bien que je ne veuille pas arrêter de jouer au basket-ball, c’est le basket-ball qui va me quitter. Nous verrons à quoi ressemblera la préparation lorsque nous devrons affronter deux championnats consécutifs avec l’usure que cela peut entraîner. Il est difficile d’atteindre un certain niveau, il est plus difficile encore de s’y maintenir. Je continue à dire que j’ai beaucoup de chance avec le physique que j’ai, car je n’ai pas eu de blessure majeure que je trainerais encore aujourd’hui. Le Championnat d’Europe sera spécial parce que nous savons ce que cela signifie d’être à nouveau à la maison (NDLR: l’organisation a été confiée à la France et à l’Espagne). Aux Jeux, nous espérons que tout se passera bien. Je dis que le problème du coronavirus va tellement se propager qu’il va déterminer beaucoup de choses “, a-t-elle déclaré.

L’Espagnole a confirmé que ce qui la motive ce sont les succès qui ont jalonné sa carrière:

“Cela me permet de continuer à exercer le sport à un bon niveau. J’ai la chance d’être dans des projets qui fonctionnent, quand vous gagnez et que vous faites le bilan final, cela compense l’effort pendant la saison.”

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2020
LMMJVSD
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements