Ivan Février pour trois saisons à Nanterre – Pascal Donnadieu: “je lui trouve beaucoup de similitudes avec Adrien Moerman”

Sacha RUTARD
0

Après avoir quitté les Metropolitans de Boulogne-Levallois, le prometteur intérieur Ivan Février (2,04m, 21 ans) ne se rend pas bien loin puisqu’il a signé pour trois saisons à Nanterre 92.

Originaire de Lille, Ivan Février est passé par le Centre Fédéral en NM1 avant de rejoindre Levallois où son temps de jeu s’est retrouvé réduit, au point qu’il fut prêté lors de la saison 2018-19 à Roanne en Pro B (7,8 pts et 4,8 rbds en 5 matches). Il a pu davantage s’exprimer la saison écoulée avec les Métros: 4,6 points et 1,5 rebond en 13 minutes.

Ivan Février a par ailleurs été un pilier des équipes de France jeune et fut notamment champion d’Europe en 2016 avec les U18.

“Je suis très heureux de rejoindre Nanterre 92 car le projet du club est très excitant,” commente t-il. “On va aller chercher le plus haut niveau possible et c’est ce qu’on recherche en tant que joueur. Je vais essayer de performer sous les couleurs de la JSF, je veux apporter en défense et en attaque en m’acclimatant le plus vite possible au jeu nanterrien pour être le plus performant possible pour l’équipe. Cet été, je vais travailler dur pour être prêt et répondre présent dès la reprise. Le jeu de Pascal Donnadieu devrait me convenir et je vais faire mon maximum pour exprimer mon talent et grandir en tant que joueur. J’espère que tous les supporters, partenaires et bénévoles se portent bien, respectez les gestes « barrière » pour qu’on puisse vite se retrouver autour de la balle orange et célébrer de grandes victoires ! J’ai hâte de vous voir et allez Nanterre !

Le coach Pascal Donnadieu ne peut évidemment que ce satisfaire de ce recrutement:

« Ivan était en fin de contrat avec les Metropolitans, c’est un joueur que j’aime pour ses qualités offensives, avec sa capacité à jouer au large avec une adresse naturelle plus qu’intéressante. On va faire en sorte de lui donner des responsabilités et du temps de jeu pour lui permettre d’évoluer au maximum de son talent. Il a eu un parcours de qualité et a toujours été performant avec les Equipes de France, donc on va faire en sorte de développer son projet personnelle et ses responsabilités pour qu’il puisse s’exprimer au mieux son potentiel. S’il se donne les moyens; et des échos que j’ai il est très travailleur, je suis persuadé qu’il fait partie de la « race » de joueurs qui feront l’avenir du basket français, je lui trouve beaucoup de similitudes avec un garçon comme Adrien Moerman et je lui souhaite d’avoir la même courbe de progression !! »

Photo: Métropolitans

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements