Charles Barkley et les entraînements de la Dream Team : “c’était la plus belle expérience de ma vie”

Sacha RUTARD
0

Le légendaire basketteur américain Charles Barkley garde un souvenir impérissable des JO de Barcelone de 1992, au cours desquels il a affronté certains des meilleurs joueurs de l’histoire.

Parmi eux, il y avait les Lituaniens Sarunas Marciulionis et Arvydas Sabonis en demi-finale, ainsi que les Croates Drazen Petrovic, Dino Radja et Toni Kukoc en finale. Mais Barkley souligne rapidement que le niveau de compétition le plus élevé, c’est lors des entraînements avec son équipe qu’il l’a atteint.

“C’était une bataille d’egos,” selon Barkley, qui s’est exprimé cette semaine dans le show télévisé ‘Get Up!’ sur ESPN. “C’était incroyable, c’était la plus belle expérience de ma vie. Il y avait moi et Karl Malone – les deux meilleurs ailiers-forts du monde – et chaque jour, nous essayions de dominer l’autre. Il y avait Michael, qui détestait Clyde Drexler, et eux aussi faisait pareil. Il y avait David Robinson et Patrick Ewing, chacun voulant démontrer qu’il était le meilleur intérieur du monde, qui se tiraient la bourre. Et puis il y avait Magic, avide de revanche face à Scottie (et Chicago) parce que les Lakers venaient de perdre en finale NBA contre eux. C’était d’une intensité folle, tous les jours. Chacun voulait prouver sa valeur. C’était extraordinaire. C’était fabuleux pour deux raisons. D’abord, on voulait tous dominer. Mais après, une fois que le match était fini, on remontait ensemble dans le bus et on retournait à l’hôtel, en agissant comme si de rien n’était. C’est pour ça que c’était si cool.”

La dureté des entraînements avait permis aux Américains de bien se préparer pour affronter leurs futurs adversaires internationaux. Les USA avaient enchaîné des succès contre l’Angola (116-48), la Croatie (103-70), l’Allemagne (111-68), le Brésil (127-83), l’Espagne (122-81), le Porto Rico (115-87), la Lituanie (127-86) et en finale, à nouveau contre la Croatie (117-85).

Barkley, qui a remporté la médaille d’or à Barcelone en terminant meilleur marqueur de son équipe avec une moyenne de 18.0 points par match et qui est également monté sur la plus haute marche du podium quatre ans plus tard aux JO d’Atlanta, s’est ensuite exprimé au sujet de Michael Jordan, son coéquipier cet été-là. Barkley dit que cela lui ouvert les yeux.

“Michael Jordan et Tiger Woods sont les deux plus grands athlètes que je connaisse. Les côtoyer est fascinant. Je n’ai jamais vu les fans réagir autant qu’avec eux. J’espère que les jeunes basketteurs comprennent que Michael voulait simplement être le meilleur joueur de tous les temps.”

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2020
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements