Les Français en NCAA : le bilan (1e partie) – Joël Ayayi et Killian Tillie au sommet

Photo d’ouverture : Killian Tillie – Gonzaga (Photo : Gonzaga)

20 ressortissants français ont joué cette année en NCAA. À quel niveau ? Pour quel bilan ? Quel futur peut-on leur prévoir ? Bilan en trois parties. Voici la première.

Ils sont vingt-deux à avoir fait le choix, pour de multiples raisons, de parfaire leur formation de basketteur outre-Atlantique, dans des universités NCAA de division 1. Trois d’entre-eux ne sont pas entrés en jeu cette saison, Nicholas Evtimov (le fils de Vassil, Colgate, classé 136e au ranking de l’AP), qui est « redshirt » pour avoir changé de fac (signifiant une année sans jouer), Alexis Yetna (South Florida, 125e), blessé au genou et out pour la saison, et Josaphat Bilau (Wichita State, 41e), pour des raisons que nous n’avons pas réussi à connaître.

Les dix-neuf autres ont disposé de plus ou moins de temps de jeu dans des équipes au niveau très disparate, classées entre la 1e et la 349e place par l’AP. Autant dire que si certains évoluent dans des clubs pratiquement de niveau fin de Jeep Élite – Pro B, d’autres pratiquent le basket dans des facs de niveau NM2 ou NM3, voire plus bas. Et autant ceux qui jouent dans de gros programmes – pour peu qu’ils aient un bon rendement, nous y venons – peuvent rêver d’un avenir professionnel, en Europe ou, pour les meilleurs, en NBA, autant ceux qui performent peu dans des universités du fond de classement ont surtout comme objectif de décrocher un diplôme universitaire tout en se faisant plaisir au basket, d’autres, figurant entre ces deux extrêmes, pouvant viser une carrière dans les échelons inférieurs, entre Pro B et NM2.

Un niveau très disparate

Qu’en est-il du niveau de ces jeunes joueurs ? Le premier point est qu’ils n’en sont pas tous au même stade : certains sont « freshman » (1e année universitaire) et donc souvent peu sollicités, d’autres sont « sophomore » (2e année), « junior » (3e année) ou « senior » (4e et dernière année), temps de jeu et rendement étant censés augmenter d’une année à l’autre. Ensuite, selon le niveau de la fac, il est plus ou moins facile de s’imposer. Jouer 25 minutes dans une équipe classée au-delà de la 100e place est plus aisé que d’avoir 15 minutes dans les 20 premières, par exemple. Vient enfin le talent des joueurs, qui leur permet d’avoir un rendement plus ou moins élevé.

Clarence Nadolny – Texas Tech (Photo : Texas Tech)

Globalement, on peut relever que si 10 (soit plus de la moitié du contingent) des Français de NCAA jouent plus de 20 mn/match, ils ne sont que 6 à marquer plus de 10 points par rencontre. Nuançons : 12 des 19 Français entrés en jeu sont freshman ou sophomore, donc en phase d’apprentissage (même si certains sont déjà adaptés au mode de vie américain après avoir débuté leur carrière outre-Atlantique dans un « junior college » ou une « prep school », institutions à mi-chemin entre le lycée et la fac).

Plutôt que de se contenter d’aligner les chiffres statistiques de ces 19 joueurs, nous avons essayé de mettre leurs performances en perspective, en les rapprochant de celles de joueurs – États-Uniens s’étant produits en France ou Français – ayant évolué dans les mêmes facs ou de Français dont la fac avait à leur époque un ranking similaire à celui des universités des joueurs actuels. Il ne s’agit pas à proprement parler de comparaison, sachant que les époques sont différentes (certains joueurs étaient en fac il y a 15 ans), les équipes encore plus, alors que le niveau d’une université peut drastiquement évoluer d’une saison à l’autre en fonction des départs et des arrivées de joueurs. Toujours est-il que ces rapprochements peuvent donner une idée de l’avenir qui attend chacun de ces 20 Français de NCAA.

Les voici en détail, dans l’ordre de ranking de leur université, avec, « en perspective », les stats de joueurs connus en France ayant évolué dans la même fac (avec, sans mention contraire, leurs stats senior) ou, pour les Français, dans une fac au classement similaire.

Dans cette première partie, les quatre Français évoluant dans les universités les mieux classées du pays, de Joël Ayayi à Yves Pons. La suite de ce bilan dès demain.

Joël Ayayi

(2000, arrière, Gonzaga 2017-20, 1e au ranking, sophomore) : 29,4 mn, 10,6 points à 48,3 % aux tirs, 6,3 rebonds et 3,2 passes

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements