Malcolm Delaney, du Barça à Milan ?

Emmanuel Laurin
0

Débarqué à Barcelone en septembre dernier, Malcolm Delaney (1,91m, 31 ans) aurait trouvé un accord avec les dirigeants catalans pour négocier avec d’autres clubs européens.

Selon EuroHoops, Delaney avait une option pour la saison prochaine mais il a décidé de tourner la page catalane, non sans regrets.

“Quand j’ai signé à Barcelone, je n’avais pas signé pour un an, que ce soit clair. Si j’avais voulu un contrat d’un an, je serai retourné en Chine. J’ai adoré la ville, les fans et je me voyais bien finir ma carrière à Barcelone”, explique Delaney. “Mon rôle dans l’équipe n’était pas celui que je voulais, je pensais pouvoir jouer un plus grand rôle. Thomas [Heurtel] ne jouait pas, Kevin Pangos ne jouait pas et je n’étais toujours pas titulaire. J’ai fait des sacrifices financiers et j’ai pris ce rôle moindre, j’ai mis l’équipe avant tout. Mais Barcelone n’a rien proposé à mes agents en termes d’extension de contrat…”

Retourné aux Etats-Unis pour être proche des siens et également bénéficier de son gymnase privé pour s’entraîner, Delaney s’est pour le coup senti bien isolé du reste de ses coéquipiers restés en Espagne.

“Je me suis senti exclu et je n’ai pas apprécié”

Après des fausses rumeurs colportées par la presse catalane, selon lesquelles il passait du bon temps au Mexique (des photos de sa période NBA avec les Hawks), Delaney n’a guère apprécié le comportement du staff barcelonais à son égard.

“Le club a annoncé qu’on ferait des entraînements par Zoom. Mais c’était à 11h, heure de Barcelone mais 5h du matin pour moi. J’ai envoyé un message au préparateur pour lui demander de repousser de 3h pour que je puisse le faire aussi. Mais au final, il m’a dit qu’il ne pouvait pas. Je ne sais pas trop pourquoi mais je me suis senti exclu de l’équipe et j’ai pas vraiment apprécié. Je n’ai pas discuté à coach Pesic ou qui que ce soit du front office depuis début mars et je trouvais ça étrange. On me disait qu’ils voulaient me garder mais personne ne m’a contacté.”

Auteur de 10 points et 5 passes en Euroleague cette saison, Malcolm Delaney ne devrait pas manquer de prétendants en Europe. A vrai dire, l’arrière américain serait déjà sur les tablettes de l’Olympiakos et de Milan.

Le club italien semblerait même tenir la corde pour signer Delaney et en faire un de ses joueurs majeurs pour les saisons à venir.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements