Denis Avdija (Maccabi Tel-Aviv) attendu dans le top 10 de la draft NBA : « C’est quelque chose qui fait un peu peur »

Sacha Rutard
0

L’Israélien Deni Avdija (2,05m, 19 ans) est attendu tout en haut de la prochaine draft. Même s’il n’a pas bénéficié d’un temps de jeu important cette saison avec le Maccabi Tel-Aviv en Euroleague (14′ en moyenne pour 4,0 points et 3,9 d’évaluation), il a su séduire les scouts de la NBA. Dans son podcast personnel, son compatriote Omri Casspi, qui a effectué une copieuse carrière dans la ligue américaine de 2009 à 2019, l’a présenté et ils ont comparé ensemble son cas avec celui du Slovène des Dallas Mavericks, Luka Doncic.

« Ils ne m’ont rien donné, j’ai dû travailler dur pour obtenir tout ce que j’avais à accomplir. Même les minutes que j’ai passées au Maccabi, j’ai dû transpirer pour ça », a proclamé Avdija. « Ils ne donnent pas 20 minutes par nuit à un enfant… sauf peut-être Luka Doncic. Je l’ai vu il y a quelques années et j’ai pensé « pourquoi je ne pourrais pas faire de même ? « . Il s’agit de réagir comme un adulte, de prendre des responsabilités, de gagner des minutes, de devenir important dans la rotation… Vous pouvez être d’accord avec moi ou pas, mais au-delà d’être un formidable joueur, je pense que Doncic a eu beaucoup de chance dans sa carrière. » 

Omri Casspi a précisé que l’ancien joueur du Real Madrid avait fait le nécessaire pour bénéficier de cette bonne fortune :

« Il a eu de la chance parce qu’il a profité de ses opportunités. Mettre 30 points en NBA n’est pas quelque chose que vous obtenez comme ça. Cela dit, oui, je crois qu’il n’aurait pas pu tomber dans un meilleur endroit. Rick Carlisle est l’entraîneur parfait pour lui. Aussi avec Mark Cuban en tant que propriétaire, Dirk Nowitzki dans l’équipe… c’était le scénario parfait pour lui, il a pu arriver et continuer à faire ce qu’il a fait au Real Madrid. « 

Deni Avdija a également reconnu lors de l’entretien que cela lui donne un peu le vertige de penser qu’il est à quelques mois de franchir le grand pas professionnel de sa carrière:

« C’est bien d’y penser, mais c’est aussi difficile. Je pense à ma maison, j’ai grandi en Israël. Mes amis sont ici, ma famille est ici, je connais le pays… Soudain, je pars à l’étranger et c’est difficile de s’adapter. C’est quelque chose qui fait un peu peur. C’est super, mais ça m’inquiète aussi . « 

Photo: Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019