Euroleague: Pour un agent russe, les salaires des joueurs de top niveau ne devraient pas baisser

Sacha RUTARD
0

En plus de leurs concurrents de l’Euroleague, tous affectés par l’absence de recettes en raison de la pandémie de coronavirus, les clubs russes (CSKA Moscou, Khimki Moscou et Zenit Saint-Petersbourg) souffrent actuellement de l’effondrement du rouble.

“En règle générale, pour la plupart des joueurs, les contrats sont fixés en devises étrangères et une baisse du rouble augmentera considérablement le coût du paiement des salaires”, a souligné le PDG de Khimki, Pavel Astakhov, dans une interview avec les Izvestia.

La pandémie de coronavirus affectera sérieusement tous les sports professionnels en Russie. Toutes les entreprises qui parrainent des clubs ont subi de graves pertes, et personne aujourd’hui ne peut prédire quand le pays sera en mesure de surmonter la crise économique. Peut-être que cela ne touchera pas les clubs avec le soutien de très gros sponsors, mais la majorité des équipes de la VTB League et de la Super League -en particulier en fonction des budgets des régions- réduiront considérablement leurs budgets. Dans une telle situation, le niveau général des salaires devrait baisser.

De plus, il est très important pour le Khimki et le Zenit de savoir si l’Euroleague va terminer sa saison -la décision sera prise le lundi 25 mai. Jusqu’à présent, les clubs ne peuvent pas enregistrer avec précision les pertes de la saison 2019-20 alors qu’ils commencent à constituer l’effectif de la prochaine.

“Quant au Zenit, tant que nous ne saurons pas à quelle compétition européenne nous participeront l’année prochaine et du niveau de notre budget, cela n’a aucun sens de parler de la signature de nouveaux joueurs et de la prolongation des contrats existants”, a expliqué Alexander Tserkovny, son PDG.

Les principaux agents russes sont plus optimistes. Par exemple, le représentant officiel de Timofei Mozgov et Serguei Karassev, Stanislav Ryzhov estime que les joueurs d’Euroleague ne perdront pas beaucoup d’argent.

“Il me semble qu’en Europe, les salaires moyens ne diminueront pas, mais c’est le nombre d’emplois proposés qui diminuera. Les joueurs de haut niveau peuvent se sentir relativement sereins. Ces dernières années, le marché européen est en crise: il n’y a pratiquement pas de free agents de grande qualité. Les joueurs ont de longs contrats ou partent pour la NBA. En cette intersaison, la situation sera légèrement différente. De nombreuses stars européennes vont mettent fin à leurs accords et la concurrence sera bénéfique pour eux. Une demande élevée peut entraîner des salaires plus élevés. Quant aux joueurs russes de niveau United League, ils sont également très peu nombreux et ne seront pas privés d’offres.”

Photo: Timofei Mozgov

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements