La phrase – Louis Bordonneau (président de Poitiers): “je ne vais quand même pas voter contre nos intérêts”

Sacha RUTARD
0

Le mercredi 27 mai, lors de l’Assemblée Générale de la Ligue Nationale de Basket, on saura quelle voie le basket professionnel français choisit pour les saisons à venir. Les votants auront plusieurs options quant à la formule du championnat 2020-21 et La Nouvelle République a interrogé les représentants des deux clubs de sa région: le GM de l’ADA Blois, Julien Monclar, et Louis Bordonneau, le président du Poitiers Basket 86. Leurs intérêts et aussi leurs avis divergent. Rappel: Blois était le leader de la Pro B au moment de l’arrêt mais pas certain de monter en Jeep Elite, Poitiers était lanterne rouge avec un pied trois-quarts en N1.

“A l’ADA Blois, nous n’avons pas encore pris position pour une option en particulier. Disons que chez nous, c’est plus une position contre une option que nous prenons. La première évidemment. On considère que l’option “ saison blanche ” est une absurdité. C’est la négation de tout ce qui fait notre identité en tant que sportifs”, répond Julien Monclar.

Louis Bordonneau est quant à lui affirmatif:

“Je vais voter pour la résolution n° 1 qui prévoit une saison blanche, sans accession ni descente.”

Le président poitevin a le mérite de la franchise:

“C’est une option favorable à notre club, je ne vais quand même pas voter contre nos intérêts. Je fais remarquer que trois des quatre options laisseraient Poitiers en Pro B. C’est la meilleure solution, la plus équitable à mes yeux. On va croiser les doigts afin que l’assemblée générale du 27 mai se détermine dans ce sens.”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2020
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements