Le président de Blois Paul Seignolle enrage contre la décision de l’AG de la LNB: “Je ne peux pas continuer à m’asseoir à une table où des gens m’ont trahi”

Sacha RUTARD
1

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’ADA Blois ne digère pas la décision de l’Assemblée Générale de la Ligue Nationale de Basket de ne pas l’autoriser à accéder à la Jeep Elite. Dans les colonnes de La Nouvelle République, son président Paul Seignolle tire à boulets rouges sur les instances, certains de ses collègues, et le président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat, et de la LNB, Alain Béral, en prennent également pour leur grade. Extraits:

“J’ai pu m’apercevoir que dans le monde du basket, un certain nombre de personnes sont capables de retourner leur veste sans même défaire les boutons.”

“Alain Béral et Jean-Pierre Siutat sont de fins tacticiens, ils ont réussi à retourner des clubs de Jeep Élite, peut-être en leur promettant des coupes d’Europe. Je rappelle qu’on nous a annoncé que les clubs qualifiés pour la Champion’s league seraient Dijon (3e) et Strasbourg (10e), c’est fou. Un club qui fait une saison de merde, qui vire son entraîneur, et pas n’importe lequel (NDLR : Vincent Collet, sélectionneur de l’équipe de France), qui finit 10e, il va participer à une coupe européenne ?”

On notera à ce sujet que Alain Béral a expliqué que c’est le système de ranking de la BCL sur plusieurs années qui fait que la SIG Strasbourg obtient une place dans cette coupe d’Europe.

“Il y a une quinzaine de jours, on m’a appelé en me disant : “Président Seignolle, ce serait bien que vous vous n’exprimiez pas trop sur les votes, pour l’avenir de votre club.” C’est la deuxième fois que je subis ce genre de pressions. Je ne vous dirai pas d’où ça vient, mais ce sont des personnes qui ont évolué dans le monde sportif. C’était peut-être bienveillant à mon égard mais ce n’est pas sain.”

Et encore:

“Dans quelques jours, on va sortir d’autres boules puantes. Il faut lâcher les fauves, on ne va pas se taire ad vitam aeternam. Tout ça, il faut que ça se sache, on a pas mal de lapins dans les tiroirs. Ce n’est pas contre la LNB, mais plutôt pour la moralité.” 

Paul Seignolle annonce qu’il ne va plus siéger à l’Union des Clubs Professionnels de Basket:

“Dès ce week-end , je vais envoyer ma démission en tant que vice-président de l’UCPB. Je ne peux pas continuer à m’asseoir à une table où des gens m’ont trahi. Il n’y aura pas de recours contre la décision. Ce serait déplacé dans le contexte actuel, moi-même ayant été touché par le Covid-19. Et je pense qu’ils n’attendent que ça, donc je ne vais pas leur donner ce plaisir.”

Photo: Tuan Nguyen

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. Dominique Augiron

    De toute façon cette LNB et la Fédé de Basket ont toujours été insignifiant à tous les égards incapables de défendre et de reconnaître les clubs au plan européen et également savoir vendre leur produit sur le plan audio visuel

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements