Vote à l’AG de la Ligue: Le président de Cholet explique pourquoi il a changé d’avis

Sacha RUTARD
5

Accusé par le président de l’ADA Blois, Paul Seignolle, dans La Nouvelle République, de faire partie de ceux qui ont retourné leur veste et qui au final n’ont pas choisi l’option qui aurait permis au club du Loir-et-Cher d’accéder à la Jeep Elite -en tant que leader de la Pro B au moment de son arrêt-, le président de Cholet Basket, Jérôme Mérignac réagit dans les colonnes du Courrier de l’Ouest. Il assure n’avoir subi aucune pression contrairement à ce qu’a avancé Paul Seignolle.

« Oui, nous avons échangé et j’ai changé d’avis. Initialement, nous étions favorables à l’option 1 présentée au vote lors de l’assemblée générale de la Ligue (Ndlr : pas de montée, pas de descente et classement figé à la dernière journée complète jouée). Mais effectivement, j’ai appelé Paul Seignolle le mardi 26 pour lui dire que j’allais voter en faveur de l’option 2 (Ndlr : saison figée avec promotions et relégations entre Jeep Elite et Pro B). Figer le classement et voir notre sixième place entérinée dans la course à l’Europe était important pour nous. Mais au sein du club, nous avons continué à échanger et après avoir relu tous les projets, nous avons constaté que l’option 1 figeait également le classement. Après avoir re-re-ressassé tout cela, nous avons donc à nouveau changé d’avis. Et décidé de voter l’option 1 qui valide non pas une saison blanche, mais une saison figée. Nous nous sommes évidemment posé la question des montées et des descentes. Lors des groupes de travail, j’avais toujours dit que l’argument premier stipule que celui qui monte est celui qui est vainqueur des play-offs. Ce n’est pas orienté contre Blois, mais sur la photographie de l’arrêt de la saison, plusieurs équipes pouvaient prétendre à cela. Si les règlements avaient dit que le premier du classement accédait en Jeep Élite, il n’y aurait pas eu photo. Mais là, c’était celui qui gagne les play-offs. »

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

5 Responses
  1. Christian BARTHOULOT

    Petit président qui ne sait même pas lire entre les lignes . A quand le retour d’un vrai président pour CB. ADA Blois est bien l’objet d’un règlement entre petits copains . CB devrait se tourner vers l’intelligence service de son GM…qui lui est une lumière.

    1. OscarAbine

      Réagiriez-vous de la même façon si ça avait été Paris qui était en tête au moment de l’arrêt ?
      Auriez-vous aussi souhaité des montées-descentes si Blois avait été en position de relégable ?
      Le club aurait voté de la même manière dans ces deux cas de figure ?
      Se serait-il plaint de “magouilles” ?

      Et rappelez-vous une chose : cette solution a été choisie en AG par TOUS les clubs, au terme d’un vote anonyme.
      Ou alors, vous pensez peut-être que plus de la moitié des clubs de la LNB sont des “petits copains” ?

  2. Trichet

    Le président merignac a voté ce qui lui semblait être le mieux sans arrière pensée sinon il aurai pu voter pour les montées et relégations surtout pour les relégations comme ça on aurai pu garder Chris Horton qui s’en va à Gravelines alors qu’ils étaient en mode relegation

  3. Evrard

    Je connais personnellement Jérôme Merignac
    C’est quelqu’un d’intègre et honnête
    Il faut avoir du courage pour prendre la présidence d’un club comme Cholet
    C’est toujours facile de critiquer
    Cordialement

  4. Dominique Augiron

    Demandez à Erman Kunter ce qu’il pense de l’attitude de son président d’avoir retourné sa veste et écoutez l’émission sur RMC avec Stephan Brun et vous aurez tout compris. CB n’a toujours pas retrouvé un Michel Leger President influent à l’époque glorieuse du club et un Président écouté et surtout respecté comme le président Saillentd’Orthez

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements