La FIBA franchit une étape importante en faveur des femmes arbitres

Sacha RUTARD
0

La FIBA a pris des mesures pour inciter la participation des femmes arbitres à travers le monde et augmenter le nombre de licences d’arbitre FIBA émises à leur intention durant le nouveau cycle (2021-23).

L’un des objectifs stratégiques de la FIBA pour le cycle 2019-2023 étant le développement de la place des femmes dans le basketball, des mesures sont en train d’être mises en place par le Bureau central de la FIBA afin d’allouer à chaque fédération nationale des licences d’arbitres féminines supplémentaires pour la période 2021-23. Une augmentation de 20-30% du nombre de femmes arbitres est attendue.

La FIBA accordera aussi davantage de licences de commissaire pour cette même période, avec une priorité pour les candidatures féminines plutôt que masculines.

La FIBA est déterminée à respecter son engagement à développer la participation et la présence des femmes dans le basketball et elle s’attend non seulement à une augmentation du nombre et de la qualité générale des femmes arbitres, mais également à une implication prolongée de celles-ci dans les principales compétitions féminines et masculines, tout en les assistant davantage dans la planification de leurs carrières.

Le Bureau central de la FIBA a approuvé des modifications des Règlements internes, offrant ainsi aux femmes arbitres de 50 ans une possibilité de continuer à officier. Selon ces modifications, les candidates doivent détenir une licence noire ou verte; elles doivent avoir détenu cette licence noire ou verte pendant la période de licence précédente ; elles doivent avoir régulièrement atteint de hautes évaluations de performance conformes aux critères de la FIBA pour les principales compétitions officielles de la FIBA. L’extension de la validité de la licence peut s’étendre jusqu’à deux périodes de licences, soit jusqu’à un total de quatre ans.

Carl Jungebrand, responsable des arbitres FIBA, déclare :

“L’introduction de ces mesures est une étape très positive pour nos arbitres. Les efforts communs de la FIBA et de ses fédérations nationales créeront non seulement davantage d’occasion de développer l’arbitrage féminin à travers le monde, ils permettront également à la FIBA de conserver plus longtemps les plus expérimentées d’entre elles. La tendance actuelle montre que de manière générale, les arbitres expérimentés ont une approche très professionnelle dans leurs préparations physique et technique, ce qui en fait aussi de précieux atouts pour les programmes de formation et d’encadrement.”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements