Italie: Pour le président de Brescia, “on ne peut pas pratiquer le basket sans public”

Sacha RUTARD
0

Faut-il jouer à huis clos ? La question se pose partout dans le monde et plus particulièrement en Italie qui fut l’épicentre du Covid-19 en Europe. Pour le président Mauro Ferrari de Germani Brescia, la réponse est non !

“Au-delà du coût des chèques anti-Covid, environ 10 000 euros par mois, il y a un aspect que je ne peux absolument pas accepter: les portes fermées,” rapporte Sportando. “On ne peut pas pratiquer le basket sans public. Je porterai ce message à la ligue demain. Germani ne jouera pas sans public. Germani et ses sponsors ont fait des sacrifices et nous le faisons pour la passion des fans et des familles. Nous engageons du temps et de l’argent. Si les règles ne changent pas, nous ne jouerons pas. On ne regarde pas Germani à la télévision.”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2020
LMMJVSD
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements