Guide Jeep Élite 2020-21 : du spectacle à Chalon-sur-Saône ?

Photo d’ouverture : D.J. Cooper (Photo : LNB)

Comme chaque saison, BASKET EUROPE offre à ses abonnés la présentation de chaque équipe et de chaque joueur et coach de Jeep Elite. Nous continuons la série avec l’Élan Chalon. Vous pouvez obtenir 30 jours d’abonnement gratuits : ICI

À Chalon-sur-Saône, les mauvaises saisons se sont enchaînées depuis le titre de champion de France de 2017. Si l’Élan a fini la saison 2019-20 tronquée sur un meilleur bilan que lors de l’exercice précédent (12e avec 10 victoires pour 15 défaites contre 14e et 12 v.-22 d. en 2018-19), personne n’a eu envie de sauter au plafond sur les bords de la Saône.

Il faut dire que la greffe Philippe Hervé, appelé pour remplacer un Jean-Denys Choulet arrivé à la fin de son aventure chalonnaise, n’a jamais pris. Que ce soit en matière de philosophie défensive (88,0 points encaissés, 17e défense du championnat), de résultats purs (6-14 au moment où Philippe Hervé a été remercié) ou d’ambiance. Il restera aussi du passage de l’expérimenté entraîneur que les jeunes joueurs du club, considérés avant-saison comme devant être mis en lumière, n’ont guère eu l’occasion de s’exprimer : Babacar Niasse a eu droit à 14 apparitions (avant de partir gagner du temps de jeu en Pro B, à Denain), Hugo Besson à 12 matchs, Étienne Ca à 8 et Mathis Dossou-Yovo à 4 (lui aussi étant parti en Pro B, à Évreux, gagner temps de jeu et responsabilités).

À leurs côtés, les « anciens » n’ont guère brillé non plus, en premier lieu les recrues étrangères (Ronald Roberts, Marcus Thornton, Billy Garrett – coupé après 8 matchs –, Jaka Klobucar). En fait, l’Élan a dû se reposer une bonne partie de la saison sur un quatuor composé de Mike Gelabale, Ousmane Camara (irréprochables dans l’investissement comme dans le rendement), Jaron Johnson et un Justin Robinson quand même en retrait sur ses prestations de la saison précédente. Il aura fallu l’arrivée de Myles Hesson et de Sean Armand pour que Chalon reprenne quelques couleurs, sous la férule d’un Julien Espinosa signé fin janvier pour remplacer Philippe Hervé. Et le changement de coach a redonné le sourire à l’équipe, qui a conclu sa saison par 4 victoires en 5 matchs.

Afin de vivre une nouvelle saison de meilleure qualité, le staff chalonnais a pris comme première décision de prolonger Julien Espinosa, qui avait si bien redressé l’équipe. Puis d’effectuer un grand coup de balai dans l’effectif : exeunt tous les non-JFL ainsi que la plupart des Français. Ne restent dans la place que Babacar Niasse, de retour d’un passage éclair mais encourageant à Denain, Assane Ndoye et les deux « totems », Mickaël Gelabale et Ousmane Camara.

Pour les accompagner, l’Élan a concocté un mélange de jeunesse et d’expérience, de talent affirmé et de paris osés, le tout saupoudré d’une belle pincée de spectacle, a priori. Côté paris, nul ne sait ce que vaudra D. J. Cooper au sortir de ses deux saisons de suspension mais s’il retrouve son niveau, les spectateurs du Colisée savent qu’ils vont se régaler (ce que semble devoir confirmer son premier match de préparation, où il a distribué rien moins que 18 passes décisives, certes face à un Vichy-Clermont, pensionnaire de Pro B et à l’effectif incomplet). Pour Rafi Menco, la valeur du joueur (international israélien pendant les fenêtres de qualification, All-Star 2019 de la ligue de son pays) ne soulève guère de questions, au contraire de son adaptation à la Jeep Élite pour ses premiers pas en dehors de son pays natal ; Teyvon Meyers, lui, va devoir démontrer qu’il peut tenir la route dans un championnat qu’il va découvrir après une saison en Allemagne assez contrastée (brillant avec Giessen, bien plus en retrait avec Ludwigsbourg). Pour le reste, Garrett Sim et Myles Hesson sont des valeurs sûres de notre Jeep Élite alors que le club semble avoir réalisé un gros coup avec la signature d’Eric Buckner, qui a fait les beaux jours de Monaco. En tout cas, avec D.J. Cooper pour l’alimenter, nul doute qu’il pourra claquer nombre d’énormes dunks.

Reste maintenant à voir comment tout ce beau monde va réussir à s’entendre, sur et hors des parquets, à vérifier si Julien Espinosa arrivera à imposer sa patte à un effectif renouvelé à plus de 50 %, et à constater si le spectacle promis se traduira par des résultats. Si tout se passe bien, l’Élan Chalon peut espérer jouer les play-offs. En cas contraire, si l’un des paris se révèle perdu ou si la mayonnaise ne prend pas, Chalon risque de connaître une nouvelle année galère.

Photo : Elan Chalon

Salle : Le Colisée (4 540 places)

Président : Dominique Juillot (66 ans)

Départs : Justin Robinson (Pesaro, ITA), Marcus Thornton (Chemnitz, ALL), Jaron Johnson (Dijon), Ronald Roberts, Mathis Dossou-Yovo (prêt à Blois, Pro B), Étienne Ca (Antibes, Pro B), Hugo Besson (prêt à Saint-Quentin, Pro B), Sean Armand (Maccabi Rishon LeZion, ISR), Jaka Klobucar.

Prolongations : Mickaël Gelabale, Myles Hesson.

Arrivées : D.J. Cooper (libre), Garrett Sim (Bourg-en-Bresse), Teyvon Myers (Ludwigsbourg, ALL), Rafi Menco (Hapoel Eilat, ISR), Eric Buckner (Monaco), Babacar Niasse (retour de prêt Denain, Pro B).

D.J. Cooper – né le 6 décembre 1990 – 1,83 m – Poste 1 – Américano-bosnien (Bosman) C’est LE point d’interrogation du recrutement chalonnais. Nul ne doute du talent de passeur du Chicagoan, il l’a démontré en France au point de décrocher le titre de MVP en 2016-17, avec Pau-Lacq-Orthez. Mais le dynamiteur de défenses reste aussi sur deux saisons sans jouer, suite à un contrôle anti-dopage ayant tourné au mauvais gag (il avait fourni en lieu et place de sa propre urine celle de sa compagne… enceinte !).

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

décembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements