Guide Jeep Élite 2020-21 : Strasbourg change d’ère

Photo d’ouverture : SIG Strasbourg

Comme chaque saison, BASKET EUROPE offre à ses abonnés la présentation de chaque équipe et de chaque joueur et coach de Jeep Élite. Aujourd’hui, Strasbourg Illkirch-Graffenstaden. Vous pouvez obtenir 30 jours d’abonnement gratuits : ICI

La saison 2019-20 de la SIG a surtout été marquée par le départ de Vincent Collet, coupé après 20 matchs et remplacé par son assistant finlandais, Lassi Tuovi. Mais aussi par des résultats peu satisfaisants et par une ambiance parfois houleuse au sein de l’équipe. Pour ne pas revivre le même scénario, les dirigeants strasbourgeois ont effectué un gros ménage dans l’effectif, ne gardant aucun professionnel de l’année passée. Place a été faite pour l’arrivée de joueurs peut-être moins cotés mais dotés d’une mentalité plus collective que leurs prédécesseurs. Avec comme objectif les play-offs, et plus si affinités…

Il fallait remonter à 2011-12 pour trouver trace d’une saison négative (14 victoires – 16 défaites) du côté du Rhénus. Huit ans plus tard, la SIG a renouvelé cet « exploit », s’arrêtant à la 10e place avec un bilan de 10 v.-14 d., ce qui a coûté son poste à son entraîneur en chef et sélectionneur de l’équipe de France, Vincent Collet. À la 20e journée, son équipe n’avait enregistré sous ses ordres que 8 victoires contre 12 défaites. Il a alors été remplacé par son adjoint, Lassi Tuovi, qui n’a guère fait mieux : 2 v.-2 d.

La saison de la SIG a été plombée par un départ catastrophique, avec 5 défaites sur les 6 premiers matchs. S’en sont suivies une série de 6 victoires consécutives puis la rechute, avec 7 défaites de suite.

Pas de quoi donner le sourire dans les vestiaires où, entre erreurs de recrutement et pétages de plombs, la vie ne semble pas avoir eu grand-chose d’un long fleuve tranquille. Travis Trice et Jerai Grant, peu concernés ou pas au niveau, ont été priés d’aller voir ailleurs, alors qu’Ali Traoré était suspendu par son club suite à un coup de sang. Dommage, il était l’un de ceux qui avaient surnagé pendant la saison, avec un Thomas Scrubb irréprochable, un Damien Inglis stabilisé, un Boris Dallo intéressant et un Scottie Reynolds ayant amené de la sérénité dans l’équipe.

Au terme de cet exercice peu en rapport avec les attentes, les dirigeants strasbourgeois ont décidé d’effectuer une grande lessive. En premier lieu en signant Nicola Alberani (45 ans) comme directeur sportif. Et en reconduisant Lassi Tuovi dans ses fonctions de coach principal. Ensuite, l’Italien et le Finlandais ont décidé de reconstruire de A à Z leur effectif, ne conservant que deux Espoirs, Jayson Tchicamboud et Essomé Miyem. La première phase de cette reconstruction a consisté à établir une base solide de JFLs, en signant sur trois ans des joueurs connus pour leur talent et leur état d’esprit : Jean-Baptiste Maille, Léo Cavalière et Yannis Morin. Pour les accompagner, la SIG a été chercher des « cols bleus », des joueurs étrangers connus pour leur capacités à se fondre dans un collectif tout en apportant de la polyvalence : hormis Brandon Jefferson, pur meneur, tous les autres non-JFL sont susceptibles de jouer sur plusieurs postes.

Au final, cela donne un effectif pas forcément très « clinquant », sans star (à l’exception d’Axel Toupane, signé comme pigiste pour remplacer Léo Cavalière le temps qu’il se remette de sa fracture de fatigue au pied), mais complémentaire, orienté vers le collectif, solide à tous les postes. De quoi envisager une saison plus paisible que la précédente, avec comme objectif affiché de se qualifier pour les play-offs. Ils sont nombreux à présenter la même ambition, mais la SIG semble avoir les moyens de parvenir à ses fins.

Arrivées : Brandon Jefferson (Orléans), Jean-Baptiste Maille (Châlons-Reims), Jaromir Bohacik (Nymburk, RTC), DeAndre Lansdowne (Brescia, ITA), Axel Toupane (Malaga, ESP), Ishmail Wainwright (Vechta, ALL), Léo Cavalière (Pau-Lacq-Orthez), Ebuka Izundu (Séville, ESP), Yannis Morin (Châlons-Reims).

Prolongations : Lassi Tuovi (entraîneur)

Partants : Ludovic Beyhurst (Limoges), Gerry Blakes (Oldenburg/ALL), Boris Dallo (Le Portel), Damien Inglis (Monaco), Devonte Upson (Trieste/ITA), Thomas Scrubb (Bourg-en-Bresse), Ali Traoré (Antibes/Pro B), Jérémy Nzeulie, Artsiom Parakhouski, Scottie Reynolds, Gabe York.

Salle : Rhénus (6 166 places)

Photo : SIG Strasbourg

Président : Martial Bellon (64 ans)

Brandon Jefferson – né le 25 novembre 1991 – 1,75 m – Poste 1 – Américain

En premier lieu, la SIG avait jeté son dévolu sur Wes Clark pour tenir le poste de meneur. Mais son échec aux tests médicaux est sans doute une bonne chose, puisqu’elle a permis au club de récupérer Brandon Jefferson, l’épatant micro-meneur qui a fait les beaux jours d’Orléans

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements